Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 18:03

2ème partie : les soldats morts et/ou inhumés à Roucy.

Etude succincte suivie de la liste détaillée des soldats, français et étrangers.

L’Allemagne déclare la guerre à la France et à la Belgique le 3 août 1914. La Grande-Bretagne entre en guerre le 4. Les armées françaises et allemandes ont misé sur l’offensive et pensent que la guerre sera de courte durée.

L’armée française attend l’armée allemande dans les Vosges et les Ardennes. Elle passera par la Belgique, bousculant l’armée française qui perdra 300 000 hommes durant le mois d’août et devra effectuer une retraite qui permettra aux allemands de menacer Paris.

Le 2 septembre les Allemands qui occupent déjà Château-Thierry (Aisne) attaquent près de Senlis (Oise). Le gouvernement français quitte Paris pour Bordeaux.

Lors de la première bataille de la Marne, du 5 au 12 septembre 1914, les troupes franco-britanniques arrêtent puis repoussent l’armée allemande sur les rives de l’Aisne où elle va rester presque jusqu’à la fin du conflit, occupant notamment les inexpugnables creutes du Chemin des Dames.

Roucy est occupé du 2 au 9 septembre 1914 et le sera à nouveau du 27 mai 1918 aux premiers jours d’octobre, lors de la dernière grande offensive allemande.

La situation du village, en hauteur, face à Craonne, avec son château et son moulin à vent, est un point d’observation idéal sur le Chemin des Dames. Plusieurs états-majors français et britanniques vont s’y succéder. Clémenceau et des parlementaires français y assisteront, le 16 avril 1917, au début de l’offensive Nivelle. 

Le château de Roucy et le Chemin des Dames. Vue prise par un soldat pendant la guerre.

Le château de Roucy et le Chemin des Dames. Vue prise par un soldat pendant la guerre.

Le moulin de Roucy. Etat actuel

Le moulin de Roucy. Etat actuel

285 soldats morts et/ou inhumés provisoirement à Roucy ont été recensés, soit : 256 soldats français, 1 aviateur tchécoslovaque, mais engagé dans l’aviation française, 2 soldats américains inconnus et 26 soldats allemands. L’étude porte uniquement sur les soldats français.

Les ambulances :

Beaucoup d’entre eux, grièvement blessés « à l’ennemi », sont morts dans les ambulances installées dans le village. Contrairement à son acception actuelle, l’ambulance est à cette époque une formation militaire, proche du front, destinée à recevoir les blessés, à traiter les urgences et à les rediriger en fonction de leur état. A Roucy, l’Ambulance 5 du 18ème Corps d’Armée a commencé à fonctionner le 10 septembre 1914, elle avait pour gestionnaire Mr ROUVIER. Elle a cessé le 20 septembre 1914 et a été remplacée par l’Ambulance 8 du 1er Corps d’Armée du 20 au 30 septembre 1914. Enfin l’Ambulance 2 du 1er Corps d’Armée à pris la relève du 30 septembre au 20 novembre 1914. Ces trois ambulances étaient installées dans l’hospice qui était toujours occupé par des religieuses. Des annexes furent installées dans plusieurs maisons du village. Il n’y a plus eu d’ambulance à Roucy après le 20 novembre 1914 car le village était trop près du front et soumis à des bombardements, mais plusieurs maisons du village auraient encore servies de poste de secours.

On trouve dans l’ouvrage « Un groupe de 75 » écrit par un médecin, Gaston TOP, une relation du départ de Roucy de la dernière ambulance :

 « 10 décembre, jeudi. – Le vrai peut quelquefois n’être pas vraisemblable. L’ambulance de X… vient d’être portée à l’ordre du jour de la division, X… est à 2 kilomètres derrière nous. Depuis deux mois, l’ambulance se laissait doucement soigner par les bonnes sœurs de l’hospice, buvant sec, dormant bien et faisant, faute de mieux, des parties de cartes à perdre haleine, quand les Allemands eurent la malencontreuse idée de venir troubler la fête qui devenait chronique ! Quarante obus arrivèrent sur le village, dont un dans la cour ou plutôt dans le jardin de l’ambulance qui partit illico et ne s’arrêta qu’à Ventelay, bien abritée derrière une crête.

Conclusion pour les Allemands : quarante obus sans résultat.

Conclusion pour l’ambulance : citation à l’ordre du jour ! Quatre croix de guerre, dont une pour le médecin chef qui n’était même pas à l’ambulance au moment du bombardement !

L'Hospice de Roucy qui servit d'Ambulance.

L'Hospice de Roucy qui servit d'Ambulance.

Carte écrite (par un médecin ?) de l'ambulance n°8.

Carte écrite (par un médecin ?) de l'ambulance n°8.

Un premier soldat est mort à Roucy, le 10 septembre 1914, à l’Ambulance 5/18. C’est un sergent de 22 ans, originaire de la Charente, appartenant au 123ème R.I. (Régiment d’Infanterie).

 

L’année 1914, est la plus meurtrière. Du 10 septembre au 19 novembre 1914, soit un peu plus de deux mois, on dénombre 158 morts et/ou inhumés à Roucy, soit 61,48% de l’ensemble du conflit, avec un maximum de 21 morts le 18 septembre et 16 morts le 19. La raison principale est la présence d’ambulances dans le village.

Du 20 novembre 1914 au 22 avril 1915, aucun décès n’est signalé pendant ces 5 mois, et 4 morts sur le reste de l’année 1915, dont un accidentellement lors d’un exercice de lancement de grenades.

En 1916 et 1917, 12 décès du 5 janvier au 29 août 1916, dont 5 fusillés « pour l’exemple », un suicidé, et un tué par une sentinelle lors de son évasion de la prison de Roucy ; aucun mort du 30 août 1916 au 10 mars 1917.

Lors de la préparation de l’offensive Nivelle, du 10 mars au 15 avril 1917, 14 soldats sont tués.

Le 16 avril 1917, premier jour de l’offensive, est marqué par 12 décès, puis 5 le 17 avril et 23 sur le reste de l’année. Ces chiffres peuvent paraître peu importants compte tenu du nombre important de soldats tués ou blessés lors de ces combats, mais Roucy n’est pas en première ligne et n’est plus le siège d’ambulances. A noter un sixième soldat fusillé « pour l’exemple » et, curieusement, un nouveau suicidé au cantonnement de Roucy, le 12 mai 1917 (fiche remplie par le Corps), pour lequel la Croix de Guerre est accordée pour être tombé glorieusement au champ d’honneur le 13 mai à Roucy.

En 1918, 23 décès sont enregistrés, dont 11 du 19 février au 24 mars. La dernière grande offensive allemande ne se traduit pas par des décès de soldats français à Roucy, le village étant alors le siège de la 8ème Division Britannique, et Jonchery-sur-Vesle celui du IXème Corps d’Armée Britannique. Roucy sera libéré début octobre. 12 soldats français y sont tués du 30 septembre au 11 octobre 1918 dans les combats dits « de Roucy », avant que les affrontements ne s’éloignent définitivement.

Le dernier soldat mort à Roucy est un caporal du 119ème R.I., âgé de 23 ans, tué le 11 octobre, un mois avant l’armistice et 4 ans après le premier mort du 10 septembre 1914.

Roucy, avec son château et son moulin, vu du côté allemand.

Roucy, avec son château et son moulin, vu du côté allemand.

L’âge moyen des soldats morts :

L’âge moyen est d’un peu plus de 27 ans soit :

. 26 ans ½ pour les hommes du rang (le plus jeune avait 18 ans, le plus âgé 44 ans),

. 26 ans pour les sous-officiers, tous sergents (âgés de 20 à 38 ans),

. 30 ans pour les officiers subalternes (de 18 ans pour un sous-lieutenant engagé volontaire à 17 ans, à 46 ans pour le plus âgé),

. 50 ans pour les officiers supérieurs (3 chefs de bataillon et 1 lieutenant-colonel, âgés de 47 à 51 ans).

On ne remarque pas d’évolution notable dans l’âge des hommes du rang et sous-officiers morts pendant la durée de la guerre. En revanche, les officiers subalternes sont de plus en plus jeunes (âge moyen de 33 ans ½ en 1914, 33 ans de 1915 au 15 avril 1917, 26 ans du 16 avril 1917 à la fin de la guerre).

L’origine géographique :

L’origine géographique des soldats est très variée, mais seulement 4 départements comptent plus de 10 morts. Ceux de la première semaine sont nés dans un grand sud-ouest, auxquels s’ajoutent dès la deuxième semaine des soldats nés dans le Nord-Pas-de-Calais qui va fournir le plus fort contingent de combattants du secteur et bien sûr de morts (40% des morts et/ou inhumés à Roucy).   

Département de naissance des soldats morts et/ou inhumés à Roucy :

Nord : 51

Pas-de-Calais : 49

Gironde : 17

Paris (ex Seine) : 15

Charente-Maritime (ex Charente-Inférieu.) : 9

Landes : 9

Pyrénées-Atlantiques (ex Basses-Pyrénées) : 8

Loiret : 6

Charente : 5

Hautes-Pyrénées : 4

Yvelines (ex Seine-et-Oise) : 4

Somme : 4

Ardennes : 3

Aveyron : 3

Calvados : 3

Hérault : 3

Loir-et-Cher : 3

Ardèche : 2

Eure : 2

Eure-et-Loir : 2

Finistère : 2

Gard : 2

Lozère : 2

Maine-et-Loire : 2

Manche : 2

Haute-Marne : 2

Nièvre : 2

Sarthe : 2

Seine-Maritime (ex Seine-Inférieure) : 2

Vendée : 2

Yonne : 2

Allier : 1

Alpes Maritimes : 1

Cantal : 1

Corse : 1

Côtes-d’Armor (ex Côtes-du-Nord) : 1

Drôme : 1

Haute-Garonne : 1

Ille-et-Vilaine : 1

Indre-et-Loire : 1

Isère : 1

Lot : 1

Marne : 1

Mayenne : 1

Meurthe-et-Moselle : 1

Morbihan : 1

Orne : 1

Puy-de-Dôme : 1

Rhône : 1

Savoie : 1

Haute-Savoie : 1

Seine-et-Marne : 1

Deux-Sèvres : 1

Var : 1

Vaucluse : 1

Vienne : 1

Haute-Vienne : 1

Nombre de morts par régiments :

Tableau des soldats morts par régiments, avec un maximum pour les 110ème R.I. (22), 8ème R.I. (15), 73ème R.I. (13) et 18ème R.I. (12) :

 

ETAT-MAJOR

 

Etat-major de la 55ème Division

1

Total : 1

 

 

 

ARTILLERIE

 

44ème R.A. (Régiment d’artillerie)

1

45ème R.A.

1

1er R.A.C. (Régiment d’artillerie de campagne)

1

2ème R.A.C.

2

13ème R.A.C.

1

24ème R.A.C.

3

27ème R.A.C.

2

41ème R.A.C.

9

58ème R.A.C.

2

263ème R.A.C.

1

275ème R.A.C.

1

4ème R.A.L. (Régiment d’artillerie lourde)

2

105ème R.A.L.H.; (Régiment d’artillerie lourde hippomobile)

2

110ème R.A.L.H.

1

117ème R.A.L.H.

3

10ème R.A.P. (Régiment d’artillerie à pied)

1

Total : 33

 

 

 

CAVALERIE

 

6ème Régiment de chasseurs à cheval

2

8ème Régiment de chasseurs à cheval

1

9ème Cuirassiers

2

Total : 5

 

 

 

GENIE

 

1er R.G. (Régiment du génie)

6

2ème R.G.

1

3ème R.G.

6

4ème R.G.

1

6ème R.G.

3

7ème R.G.

1

8ème  R.G.

3

Total : 21

 

 

 

INFANTERIE

 

2ème B.I.L.A. (Bataillon de marche d’Infanterie Légère d’Afrique

1

3ème B.I.L.A.

1

4ème B.T.S. (Bataillon de tirailleurs sénégalais)

2

1er R.I. (Régiment d’infanterie)

3

4ème R.I.

1

6ème R.I.

5

8ème R.I.

15

15ème R.I.T.

1

17ème R.I.T.

5

18ème R.I.

12

28ème R.I.

1

33ème R.I.

3

36ème R.I.

1

39ème R.I.

1

43ème R.I.

7

49ème R.I.

1

57ème R.I.

9

70ème R.I.

2

73ème R.I.

13

76ème R.I.

1

77ème R.I.

1

89ème R.I.

8

96ème R.I.

4

110ème R.I.

22

113ème R.I.

1

119ème R.I. (derniers morts)

6

122ème R.I.T.

1

123ème R.I. (premier mort)

11

127ème R.I.

3

131ème R.I.

2

144ème R.I.

9

148ème R.I.

7

173ème R.I.

1

201ème R.I.

8

204ème R.I.

1

224ème R.I.

1

236ème R.I.

1

246ème R.I.

1

249ème R.I.

2

248ème R.I.

1

289ème R.I.

1

313ème R.I.

7

327ème R.I.

1

331ème R.I.

4

332ème R.I.

1

3ème bis Régiment de zouaves

2

Total : 192

 

 

 

TRAIN

 

1er E.T.E.M. (Escadron du train des équipages militaires) 

1

2ème E.T.E.M.

1

5ème E.T.E.M.

1

Total : 3

 

 

Lieux d’inhumation provisoire à Roucy :

 

Cimetière militaire

192

Cimetière communal

24

Ventelay

1

Non précisé

40

 

Evolution de l’inhumation :

Au début du conflit, comme dans les guerres précédentes, les soldats Français sont inhumés dans des tombes collectives (jusqu’à 100 par tombe), à l’exception des officiers qui ont droit à des tombes individuelles. Les Anglais sont également inhumés collectivement, mais 6 maximum par fosse et les Allemands enterrent déjà dans des tombes individuelles. Les soldats français contestent cette pratique, et les familles souhaitent pouvoir récupérer les corps des défunts. La loi du 29 décembre 1915 instaure le droit à la tombe individuelle. Toutefois, les soldats ont souvent déjà commencé à inhumer leurs camarades individuellement.

Certains soldats (surtout des officiers) ont été temporairement inhumés dans le cimetière communal de Roucy, mais la plupart dans le « Cimetière Militaire au nord de la commune de Roucy ; limité à l’Ouest par le chemin de la Maladrerie et au Sud par l’Avenue du Château dans un terrain appartenant au Bureau de Bienfaisance de Roucy lieu dit : La Maladrerie. ». Il ne reste aucune trace du cimetière militaire qui a laissé place à une zone pavillonnaire. 

Le cimetière militaire provisoire pendant la guerre.

Le cimetière militaire provisoire pendant la guerre.

Le cimetière communal. Aspect actuel.

Le cimetière communal. Aspect actuel.

Les chevaux aussi.

Dans l'état ci-dessous, dressé le 23 mars 1916, il est fait mention de 26 tombes pour 131 corps, mais aussi de 118 fosses pour 149 chevaux.

 

1914-1918. Hommage aux enfants de Roucy… et d’ailleurs. 2ème partie.

Cimetières militaires d’inhumation définitive :

Si certains soldats ont été transférés dans les cimetières de famille (surtout les officiers), beaucoup reposent dans les cimetières militaires des environs de Roucy. La plupart se trouvent désormais dans la nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert. Toutefois, pour des raisons inconnues, certains ont été transférés dans les cimetières militaires de Cormicy (Marne) ou de Soupir (Aisne).

Les corps qui avaient été inhumés dans les tombes collectives ont été transférés dans l’ossuaire.

 

Ossuaire de la nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert

129

Tombes de la Nécropole nationale de Soupir (02)

6

Tombes individuelles dans la nécropole nationale Beaurepaire

55

Tombes de la Nécropole nationale La Maison Bleue à Cormicy (51)

7

 

 

Beaucoup de lieux d’inhumation définitifs ne sont pas connus. Il s’agit vraisemblablement des corps qui ont été restitués aux familles pour être inhumés dans le cimetière familial.

La nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert

La nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert

et son ossuaire.

et son ossuaire.

Messe pour les soldats morts à la guerre, célébrée devant les ruines de l'église, le 29 août 1926, par l'abbé Gréhan, curé de Roucy.

Messe pour les soldats morts à la guerre, célébrée devant les ruines de l'église, le 29 août 1926, par l'abbé Gréhan, curé de Roucy.

Documents étudiés :

Archives militaires de Bray-sur-Somme

Archives communales de Roucy (déposées aux Archives Départementales de l’Aisne)

Recherches effectuées :

Sur Genenanet, le site de Mémoire des Hommes du Ministère de la défense, Wiki GenWeb (pour les régiments), Memorial GenWeb (nécropoles de Pontavert, Cormicy, Sissonne, Soupir), Memorial virtuel Chemin des Dames.

Les Registres matricules n’ont été consulté qu’exceptionnellement en raison du nombre important de soldats concernés.

Le Chemin des Dames, vue actuelle prise des ruines du château de Roucy.

Le Chemin des Dames, vue actuelle prise des ruines du château de Roucy.

LISTE DETAILLEE DES SOLDATS FRANÇAIS ET ETRANGERS INHUMES PROVISOIREMENT DANS LES CIMETIERES DE ROUCY.  

Français :

  • 10.09.1914. Albert Etienne Jean NAUDET
    • Né le 18 avril 1892 à Jarnac (Charente).
    • Sergent au 123ème R.I. (Régiment d’Infanterie) - 7ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’âge de 22 ans (Ambulance 5/18 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 14.09.1914. Jean BONNEBAIGT
    • Né le 10 décembre 1867 à Habas (Landes). Fils de Bernard BONNEBAIGT, forgeron, et de Jeanne LALANNE. Marié à Julie Lucie Marie MASSAT.
    • Capitaine au 58ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Tué à l’ennemi à la Ville-au-Bois (Aisne), à l’âge de 46 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Repose dans la nécropole de Soupir 2, tombe 606 (BONNEBAIGHT Jean). Légion d’Honneur du 31.12.1913.
  • 16.09.1914. Henri CAPDUPUY
    • Né le 19 avril 1887 à Mées (Landes). Cultivateur, domicilié maison Petit Bidon, quartier Saint-Etienne à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Fils de Jean CAPDUPUY et de Marcelline DUPAU. Marié à Marie NIORTHE
    • Soldat au 49ème R.I. 1ère Cie. Mort des suites de blessures reçues au combat, à l’âge de 27 ans (Ambulance 5/18 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Henri CAPDEPAY). Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1007.
  • 16.09.1914. Jules Bernard CHABBERT
    • Né le 4 novembre 1895 à La Canourgue (Lozère).
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre à Roucy (Ambulance 5/18), à l’âge de 18 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 16.09.1914. Ferdinand Jean FRADET
    • Né le 8 juillet 1882 à Villeneuve (Gironde).
    • Brigadier au 24ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Mort à Roucy (Ambulance 5/18) des suites de blessures de guerre, à l’âge de 32 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brigadier courageux et plein d’entrain ayant donné de nombreuses preuves de sa bravoure et de son sang-froid. Mort pour la France, le 16 septembre 1914, des suites de blessures reçues près de Pontavert. »
  • 16.09.1914. Henri Louis Raymond GIRARDEAU
    • Né le 16 juillet 1889 à Saintes (Charente)
    • Sergent au 123ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. 
  • 16.09.1914. Henri Jean LAVAL
    • Né le 8 février 1888 à Brossac (Charente)
    • Caporal au 123ème R.I. Mort de blessures de guerre à l’âge de 26 ans (Ambulance 5/18 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 16.09.1914. Fernand Lucien Emile RENAUD
    • Né le 14 mars 1888 à Les Eduts (Charente-Maritime ex Charente-Inférieure). Fils de Victorien RENAUD et d’Orphise HOUMEAU. Marié, le 30 septembre 1912,  à Louise RENAUDON, un enfant.
    • Soldat au 123ème R.I. - 2ème Bataillon – 8ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert ou dans le cimetière militaire français à Berry-au-Bac, tombe 1892, selon les sources.
  • 17.09.1914. Joseph Antoine BARACE
    • Né le 20 mai 1893 à Tardets (Pyrénées-Atlantiques ex Basses-Pyrénées).
    • 2ème classe au 18ème R.I. Mort à l’ambulance 5/18 de Roucy, des suites de blessures de guerre, à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert (Joseph BARECE 16.09.1914).
  • 17.09.1914. Dominique BATS
    • Né le 24 septembre 1893 à Campagne (Landes).
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. Décédé à Roucy (Ambulance 5/18). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat de la classe 1913. Blessé grièvement au combat de Viney, le 8 septembre 1914. Est mort des suites de ses blessures. » J.O. du 06.01.1920
  • 17.09.1914. Jean Daniel BOUQUEY
    • Né le 6 avril 1891 à Virsac (Gironde). Cultivateur, fils de Jean BOUQUEY, cultivateur, et de Françoise BERNARD.
    • Soldat de 2ème classe au 57ème R.I. Mort à l’Ambulance 5/18 de Roucy, des suites de ses blessures, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. A été cité : « soldat : a fait preuve d’un grand courage en plusieurs rencontres, et en particulier au combat de la Ville-au-Bois, en chargeant à la baïonnette avec une ardeur qui entraînait tous ses camarades. Blessé mortellement, le 16 septembre 1914, à la Ville-au-Bois (plaie par éclat d’obus au ventre). » J.O. du 21.08.1920
  • 17.09.1914. Jean Baptiste LAUMOND
    • Né le 21 décembre 1890 à Anglet (Pyrénées-Atlantiques). Fils de Pierre LAUMOND et de Marie Honorine DURRUTY.
    • Maître pointeur au 24ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Mort des suites de blessures de guerre, à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 17.09.1914. Raoul MERCHADOU
    • Né le 9 novembre 1887 à Bordeaux (Gironde).
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. Mort à Roucy (Ambulance 5/18) des suites de blessures, à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze « bon et brave soldat. A été blessé grièvement, le 17 septembre 1914 à Rou(c)y. A succombé à ses blessures. » J.O. du 05.10.1920
  • 18.09.1914. Léon ASSOU
    • Né le 23 avril 1883 à Grasse (Alpes-Maritimes). Célibataire, fils d’Auguste ASSOU, commerçant, et de Madeleine VEILLE
    • Lieutenant au 18ème R.I. – 8ème Cie. Tué au combat de La Ville-au-Bois (Aisne) à l’âge de 31 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy (enregistré comme S/Lieutenant ASSON décédé à l’Ambulance 5 du 18ème C.A. - Roucy). Repose dans la nécropole nationale de Soupir 2, tombe 607. A été cité : « sous-lieutenant : ayant beaucoup de sang-froid et de crânerie au feu, a été tué à la tête de sa compagnie qu’il commandait, le 15 septembre 1914, en l’enlevant hors du bois pour marcher à l’ennemi. » J.O. du 18.06.1920
  • 18.09.1914. Léopold Jean-Baptiste BRUCH
    • Né le 17 octobre 1886 à Castelnau-Rivière-Basse (Hautes-Pyrénées). Fils de Jean-Marie BRUCH et de Marie Pauline BARRERE
    • Sapeur au 2ème R.G. (Régiment du Génie), Cie 18-1. Mort des suites de blessures, à l’âge de 27 ans (Ambulance 5/18 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (sous le nom de Léopold J. Baptiste BRUGH). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. N.B. : est mentionné dans la rubrique Notre service des recherches des soldats disparus, du journal L’Express du Midi, édition du 9 février 1916.
    • Son frère, Louis Armand né le 3 mars 1891, cavalier de 2ème classe au 10ème Régiment de Hussards, est mort le 2 mai 1917 au plateau de Craonne, à l’âge 26 ans. Inhumé à Pontavert.
  • 18.09.1914. Albert Léopold BURGUES
    • Né le 16 octobre 1890 à Tarbes (Hautes-Pyrénées).
    • Soldat de 2ème classe au 18ème R.I. Tué à l’ennemi à la Ville-au-Bois (Aisne) à l’âge de 23 ans (mort à l’Ambulance 5/18 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (sous le nom d’Albert BURGE). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 18.09.1914. Guillaume Jean Emile CAU
    • Né le 16 mars 1886 à Cier-de-Luchon (Haute-Garonne)
    • Lieutenant au 57ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre, à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 28 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Transféré dans le cimetière français de Soupir II, tombe 608. Légion d’honneur - Croix de guerre – Croix du combattant. Citation à l'ordre du régiment.
  • 18.09.1914. Hector DARRIGAND
    • Né le 4 juin 1892 à Tercis-les-Bains (Landes), domicilié à Rivière-Saas-et-Gourby (Landes). Fils de Justin Henri DARRIGAND, régisseur, et de Jeanne Agnès Clotilde LARODE.
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre, à l’âge de 22 ans (Ambulance 5/18 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 2775.
  • 18.09.1914. Pierre Firmin DEBOT
    • Né le 25 septembre 1892 à Cavignac (Gironde).
    • Soldat au 123ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre (Ambulance 5/18), une semaine avant ses 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 18.09.1914. Victor Casimir Joseph DELATTRE
    • Né le 4 mars 1893 à Ourton (Pas-de-Calais). Fils de Victor Placide Joseph DELATTRE et de Justine Rosalie CORDONNIER, cabaretière.
    • Soldat de 2ème classe au 41ème R.A. (Régiment d’Artillerie). Tué à l’ennemi au combat de Roucy, à l’âge de 21 ans. Inhumé dans la nécropole de La Maison Bleue à Cormicy (Marne), tombe 1186. A été cité « canonnier : bon servant, très brave. A été tué à son poste de combat, le 18 septembre 1914. » J.O. du 4 septembre 1920.
  • 18.09.1914. Simon HOURCLE
    • Né le 4 août 1892 à Sévignacq-Meyracq (Pyrénées-Atlantiques, ex. Basses-Pyérénées).
    • Caporal au 18ème R.I. Blessé, mort à Roucy des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 5 du 18ème Corps d’Armée, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (sous le nom de Simon HOURDE ou HOURCLE). Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1006.
  • 18.09.1914. Gustave Henri JUTTEAU
    • Né le 16 juillet 1888 à St-Jean-de-Liversay (Charente Maritime ex Charente Inférieure). Fils d’André Henri JUTTEAU, cultivateur, et de Rosalie Magdeleine ROUGIER. marié le 25 octobre 1913 à Marie Maria PANNETIER
    • Soldat de 2ème classe au 57ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre (Ambulance 5/18) à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « très bon soldat, d’un grand courage et de beaucoup d’allant. Le 17 septembre 1914, s’est vaillamment battu contre les allemands qui attaquaient nos positions devant le village de Pontavert (Aisne). A été grièvement blessé au cours de ce violent combat et est mort le lendemain des suites de ses blessures. » J.O. du 06.01.1920
  • 18.09.1914. Elie Georges Gabriel LABONTE
    • Né le 30 août 1893 à Samer (Pas-de-Calais).
    • 2ème classe. Canonnier servant au 41ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Tué à l’ennemi à Roucy à l’âge de 21 ans. Inhumé dans la nécropole La Maison Bleue à Cormicy (Marne), tombe 1184. Croix de guerre avec étoile de bronze : « canonnier très brave. A été tué à sa pièce, le 18 septembre 1914, devant Roucy. » J.O. du 06.09.1920
  • 18.09.1914. Jules Emile Antoine LEROUX
    • Né le 12 avril 1893 à Tingry (Pas-de-Calais). Fils de Jacques Antoine Honoré LEROUX et de Marie Dolorés POLY.
    • Soldat de 2ème classe au 41ème R.A. (Régiment d’Artillerie). Tué à l’ennemi au combat de Roucy (Aisne) à l’âge de 21 ans.
  • 18.09.1914. Augustin Jean Baptiste MEISSONNIER
    • Né le 28 octobre 1893 à Pierrefiche, commune de Barjac (Lozère). Etudiant, fils de Justin MEISSONNIER et de Marie Léonie DAUDE.
    • Caporal au 57ème R.I. - 6ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre (à l’Ambulance 5/18 à Roucy) à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile d’argent : « caporal brave, courageux et dévoué. Le 16 septembre 1914, s’est porté à l’assaut des positions ennemies de la Ville-au-Bois avec un entrain remarquable. A été mortellement blessé au cours du combat. » J.O. du 08.04.1920
  • 18.09.1914. MIGUESE
    • Soldat au 18ème R.I. Mort à l’Ambulance 5/18 à Roucy. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Aucune autre information trouvée.
  • 18.09.1914. Pierre (dit Laurent) NICAISE
    • Né le 9 août 1889 à Mugron (Landes). Cultivateur à Maylis (Landes). Fils de Eusèbe NICAISE et de Marie CALANNE.
    • 2ème classe au 18ème R .I. - 4ème Cie. Mort à Roucy des suites de blessures de guerre, à l’âge de 24 ans. Sans sépulture connue.
  • 18.09.1914. Louis Jean Marie PADIOLLEAU
    • Né le 8 avril 1881 à La Ganarche (Vendée). Fils de Jean-Marie PADIOLLEAU, cultivateur, et d’Anastasie Louise GRASSINEAU. Marié à Marie-Rose Augustine GUYARD, cultivatrice. Un fils né en 1907.
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. (Jean Marie PADIOLLEAU, matricule 1823). Mort à Roucy des suites de blessures de guerre (Ambulance 5/18), à l’âge de 33 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (sous le nom de Louis Jean PADILLEAU, matricule 1823) puis incinéré à Cuiry-les-Chaudardes (Aisne).
  • 18.09.1914. Baptiste PEILLEN
    • Né le 20 août 1881 à Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques ex Basses-Pyrénées). Fils de Jean PEILLEN et de Véronique BEHERE.
    • Soldat au 18ème R.I. Mort des suites de blessures à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 33 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 18.09.1914. Ulysse Lucien PLATAT
    • Né le 15 janvier 1893 à Onnaing (Nord). Fils de Désiré PLATAT et de Marie Félicité TROPMANE.
    • 2ème classe. Canonnier au 41ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Tué à l’ennemi au combat de Roucy à l’âge de 21 ans. Inhumé dans la nécropole La Maison Bleue à Cormicy (Marne), tombe 1353. Croix de guerre avec étoile de bronze : « bon canonnier. Tué glorieusement à son poste, le 18 septembre 1914, devant Roucy, en faisant vaillamment son devoir. » J.O. du 06.09.1920
  • 18.09.1914. Hubert RICHARD.
    • Né le 27 février 1892 à Mérignac (Gironde).
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à Roucy (Ambulance 5/18), à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 18.09.1914. Maxime ROSE
    • Né le 01 décembre 1893 à Boisredon (Charente-Maritime ex Charente Inférieure)
    • Soldat au 123ème R.I. Tué à l’ennemi (mort à l’Ambulance 5/18 à Roucy), à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole  Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre  avec étoile de bronze : « brave soldat ayant toujours eu une belle attitude au feu. Mort pour la France des suites de ses glorieuses blessures, le 18 septembre 1914. » J.O. du 03.11.1920.
  • 18.09.1914. Jean Dominique SOULE
    • Né le 13 janvier 1890 à Bazadais (Gironde)
    • Soldat de 1ère classe au 18ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’âge de 24 ans (Ambulance 5/18 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 18.09.1914. Guislain Joseph WATRELOT
    • Né le 7 octobre 1891 à  Noyelles-sous-Lens (Pas-de-Calais). Ajusteur, fils de Désiré Joseph WATRELOT, houilleur, et de Julie Victorine Françoise MARTIN.
    • Soldat au 41ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne) - 8ème batterie. Tué à l’ennemi au combat de Roucy, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans la nécropole de la Maison Bleue à Cormicy (Marne), tombe 1351.
    • Son frère, Hubert, 2ème classe au 4ème Zouaves de Marche, tué à l’ennemi, à Vauclerc-Heurtebise (Aisne), le 25 avril 1917, à l’âge de 26 ans.
  • 19.09.1914 Edouard Eloy BINOIS
    • Né le 8 mai 1883 à Paris 6ème. Fils de Gabriel Jean Baptiste Louis BINOIS et de Julie Caroline Françoise BRAECKE. Marié le 09.12.1913 à Madrid (Espagne), où il résidait depuis 1909, avec Francine Célestine NICOLOT.
    • Maréchal des Logis au 4ème R.A.L. (Régiment d'Artillerie Lourde). Mort à l’Ambulance 2/18 à Roucy, à l’âge de 31 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu ; toutefois : « Cette famille a demandé le transport à titre onéreux de ce corps ». Croix de guerre avec étoile de bronze : « maréchal des logis brave et énergique. Mort au champ d’honneur, le 19 septembre 1914, à Roucy, en faisant vaillamment son devoir. » J.O. du 15.05.1921
  • 19.09.1914. Laurent BONNET
    • Né le 11 octobre 1886 à Ustaritz (Pyrénées-Atlantiques ex  Basses-Pyrénées). Fils de Joseph BONNET et de Pascaline BOILLETA.
    • Soldat au 249ème RI. Mort à Roucy des suites de ses blessures de guerre (Ambulance 5/18), à l’âge de 27 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré  dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. A été cité : « bon soldat, ayant toujours fait son devoir. Tué dans la tranchée qu’il occupait au cours d’un violent bombardement, le 19 septembre 1914. » J.O. du 27.01.1920
  • 19.09.1914. Vincent Paul Henri BROUEIL – LABIT
    • Né le 17 avril 1890 à Sers (Hautes-Pyrénées). Cultivateur, fils de Jean-Marie (Vincent ?) BROUEIL-LABIT, cultivateur, et de Marie PELEGRY.
    • Tambour au 18ème R.I. Tué à l’ennemi, des suites de blessures par éclat d’obus. Mort pour la France, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la Nécropole nationale de Pontavert (Aisne).
  • 19.09.1914. André Camille Valentin Marie DE VIDAL DE LIRAC
    • Né le 5 septembre 1894 à Paris 9ème.
    • Sergent au 57ème R.I. – 6ème Cie. Blessé au cours des combats de Corbeny et La Ville-aux-Bois (Aisne) du 13 au 18 septembre. Mort des suites de blessures de guerre, à l’Ambulance 2/18 de l’hospice-orphelinat de Roucy, à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. A été cité : « sous-officier d’une haute conscience et d’une ardeur magnifique. Le 15 septembre 1914 a brillamment enlevé sa demi-section à l’attaque des positions allemandes de la Ville-au-Bois. A été grièvement blessé dans cette lutte héroïque. Décédé des suites de ses blessures le 19 septembre 1914. »
  • 19.09.1914. Marcellin dit Auguste DUFENDEOU
    • Né le 16 juin 1891 à Onesse-et-Laharie (Landes).
    • Soldat de 2ème classe au 18ème R.I. Mort des suites de blessures, à Roucy (Ambulance 5/18), à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Marcelin Auguste DUFENDEAU). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 19.09.1914. Julien Auguste Augustin FOURNIER
    • Né le 11 septembre 1893 à Roclincourt (Pas-de-Calais).
    • 2ème mineur-sapeur au 3ème R.G. (Régiment du Génie) – Cie 1/2. Tué à l’ennemi à Pontavert, 8 jours après ses 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 19.09.1914. Yves Marie GOUIN
    • Né le 21 novembre 1891 à Genouillé (Charente-Maritime ex Charente-Inférieure).
    • Soldat de 2ème classe au 57ème R.I. Mort à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Marie GONIN). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 19.09.1914. Jean Frédéric Albert GUDIN
    • Né le 19 novembre 1885 à Ouroux (Ouroux-en-Morvan) (Nièvre). Fils de François GUDIN et de Françoise JALLOIS. Résidait à Paris 17ème.
    • 1er canonnier conducteur au 4ème R.A.L. (Régiment d’Artillerie Lourde). Mort à l’Ambulance 2/18 à Roucy, à l’âge de 29 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « canonnier conducteur, courageux et dévoué. Tombé à son poste de combat à Roucy, le 19 septembre 1914, en accomplissant bravement son devoir." J.O. du 21.05.1922
  • 19.09.1914. Jean Joseph LOUSTALOT
    • Né le 14 mars 1892 à Viellenave-d’Arthez (Pyrénées-Atlantiques ex Basses-Pyrénées). Fils de Jean LOUSTALOT et d’Anna TRIDOY.
    • Soldat de 1ère classe au 18ème R.I. Décédé à l’Ambulance 2/18 à Roucy des suites de blessures par éclats d’obus, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 19.09.1914. Alphonse LYORIT
    • Né le 15 avril 1883 à Saint-Denis-de-Pile (Gironde). Fils de Jean LYORIT et de Louise BONNIN. Marié à Marguerite MOREAU. 5 enfants dont Alphonse né le 22 avril 1915.
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre à Roucy, à l’âge de 31 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 19.09.1914. Antoine Jean Marie PEYREGNE
    • Né le 18 septembre 1893 à Orignac (Hautes-Pyrénées).
    • Soldat de 2ème classe au 18ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à Roucy (Ambulance 5/18), le lendemain de son 21ème anniversaire. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 19.09.1914. Léon Constant POLLET
    • Né le 15 octobre 1889 à Roubaix (Nord) (28 août 1889 à Linselles (Nord), par erreur, sur document rempli par le régiment). Musicien, fils d’Emile Léon POLLET, marchand de beurre, et d’Irma Romaine DERVAUX.
    • Sapeur au 3ème R.G. (Régiment du Génie). Tué à l’ennemi à Pontavert, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de guerre avec étoile de bronze : « sapeur : brancardier courageux et dévoué. Tué, le 19 septembre 1914, en portant secours à des blessés sous le bombardement. » J.O. du 17.09.1920 
  • 19.09.1914. Justin PUYO
    • Né le 10 mai 1883 à Saubusse (Landes). Fils de Jean PUYO et de Laurence BADETS. Marié à Marie QUILLAUQUI en 1911.
    • Soldat au 249ème R.I. Mort à Roucy des suites de blessures de guerre (Ambulance 2/18), à l’âge de 31 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « soldat dévoué et courageux. Mortellement blessé à son poste de combat, le 17 septembre 1914, à Pontavert, en faisant vaillamment son devoir. » J.O. du 10.06.1921
  • 19.09.1914. Paul Antoine Marie Joseph REQUILLART
    • Né le 6 janvier 1892 à Roubaix (Nord). Fils de Paul Eugène François REQUILLART, filateur et négociant en laines, et de Pauline Césarine TOULEMONDE.
    • Sergent au 8ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. 7 citations, dont 3 à l’Ordre de l’Armée et 1 à l’ordre du Corps d’Armée.
    • Son frère Louis, né le 23 juillet 1909, est mort pour la France en 1944, à l’âge de 35 ans.
  • 19.09.1914. André Emile SEILLIER
    • Né le 12 octobre 1889 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).
    • Sergent au 3ème R.G. (Régiment du Génie) – Cie 1/2. Tué à l’ennemi à Pontavert, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (sergent SELLIER). Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de guerre avec étoile de bronze : « sergent : sous-officier brave et dévoué. Mort glorieusement pour la France, le 19 septembre 1914, à Pontavert. » J.O. du 30.07.1921
  • 19.09.1914. Louis Paul VEYRIER MONTAGNERES
    • Né le 20 janvier 1891 à Bordeaux. Fils de Jean Baptiste James VEYRIER MONTAGNERES, agent de change, maire d’Arcachon de 1897 à 1922, conseiller général, et de Marie Pauline Fanny Clémence FROIN
    • 2ème classe au (18ème ?) R.I. Tué à l’ennemi, à Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
    • Article paru dans le journal « Le Vétéran » du 05.03.1915 : « Veyrier-Montagnères (Louis), fils du camarade Veyrier-Montagnères, maire et conseiller général, président d’honneur et membre actif de la 1119e Section  d’Arcachon (Gironde), soldat de 2e classe au 18e régiment d’infanterie, mort au champ d’honneur à Roucy (Aisne) le 19 septembre 1914. »
  • 20.09.1914. François DULUC
    • Né le 14 mars 1892 à Captieux (Gironde). Fils de Barthelemy DULUC et de Marguerite DULUC.
    • Soldat au 123ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « bon et brave soldat, ayant toujours eu une belle attitude au feu. A été grièvement blessé dans l’accomplissement de son devoir, le 17 septembre 1914, au cours d’une contre-attaque à la ferme du Choléra. Mort des suites de ses blessures. » J.O. du 26 juin 1920.
  • 20.09.1914. Jean GOUYOU
    • Né le 17 mars 1892 à Landiras (Gironde).
    • Soldat au 57ème R.I. – 8ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 5/18 à Roucy, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Jean GOYAU). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 21.09.1914. Albert ARPIN
    • Né le 28 mai 1888 à Saint Emilion (Gironde). Fils de Michel ARPIN, et de Marguerite ANGLADE, cultivateurs. Marié le 24 octobre 1912 à Alice FEYTIT, décédée le 29.02.1916.
    • Soldat clairon au 57ème R.I. Mort à l’âge de 26 ans, des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 du 1er C.A à Roucy. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
    • Son frère Jean, Pierre, Armand, tué à l’ennemi le 20 août 1914 à Viviers (Moselle), à l’âge de 28 ans. 
  • 21.09.1914. Marcel AUDUREAU
    • Né le 26 février 1893 à Saintes (Charente-Maritime ex Charente-Inférieure)
    • Caporal au 6ème R.I. – 5ème Cie. Mort des suites de blessures à Roucy (Ambulance 8/1), à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (ANDUREAU). Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 21.09.1914. Robert BORDARIE
    • Né le 2 avril 1888 à Marcillac (Gironde).
    • Soldat au 123ème R.I. – 11ème Cie. Mort de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1, à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat, ayant toujours eu une belle attitude au feu. A été grièvement blessé dans l’accomplissement de son devoir, le 21 septembre 1914. Mort pour la France des suites de ses blessures. » J.O. du 22.08.1920
  • 21.09.1914. Voltaire CHEVALIER
    • Né le 6 novembre 1889 à Auchel (Pas-de-Calais). Fils de François Fernand  CHEVALIER et de Philomène Henriette CALET.
    • Soldat de 2ème classe au 8ème R.I. Mort à Roucy des suites de blessures de guerre (Ambulance 8/1), à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 21.09.1914. Ernest Adolphe FAUREZ
    • Né le 22 octobre 1883 à Calais (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 2ème classe au 1er R.I. Mort des suites de blessures à Roucy,  à l’Ambulance 8/1 du camp, à l’âge de 30 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. Mort pour la France, le 21 septembre 1914, des suites de glorieuses blessures reçues près de Reims. » J.O. du 08.08.1920
  • 21.09.1914. Jules Joseph FASQUELLE
    • Né le 11 juin 1891 à Marquise (Pas-de-Calais). Fils de Séraphin Joseph Désiré FASQUELLE, garçon brasseur, et de Louise Marie Laëtitia MOREAU.
    • 1er canonnier conducteur au 27ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Tué à l’ennemi, mort à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. A été cité : « canonnier conducteur : excellent canonnier, s’étant toujours fait remarquer par son activité et son courage. Tombé glorieusement à Pontavert, le 21 septembre 1914, en conduisant sa pièce à la position de batterie. » J.O. du 07.10.1920
  • 21.09.1914. Emile MERLET
    • Né le 20 septembre 1889 à Bordeaux.
    • Soldat au 123ème R.I. Mort des suites de ses blessures, à l’Ambulance 8/1, le lendemain de ses 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. A été cité : « bon et brave soldat, ayant toujours eu une belle attitude au feu. A été blessé grièvement dans l’accomplissement de son devoir, le 15 septembre 1914, au cours de l’attaque de la ferme du Choléra. Est mort des suites de ses blessures.» J.O. du 13.11.1919.
  • 21.09.1914. Jean François NAGELDINGER
    • Né le 4 février 1892 à Rosendaël (Nord) (commune aujourd’hui rattachée à Dunkerque).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. – 1er Bataillon - 4ème ou 8ème Cie. Mort des suites de blessures à l’Ambulance 8 du 1er Corps à Roucy, à l’âge de 22 ans (NAGELDINGER,  MAGELDINGER ou MAYELDINGER selon les documents). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert (Jean MAGELDINGER).
  • 21.09.1914. Alphonse Adolphe Nicolas PRANGER
    • Né le 14 septembre 1893 à Gavrelle (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, une semaine après son 21ème anniversaire. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. Mort pour la France, le 21 septembre 1914, des suites de ses glorieuses blessures. » J.O. du 22.05.1921
  • 21.09.1914. Alfred RECHAIN
    • Croix de guerre avec étoile de bronze : « RECHAIN (Alfred), mle 07671, soldat : bon et brave soldat. Grièvement blessé à son poste de combat, le 21 septembre 1914, à Roucy en faisant courageusement son devoir. Mort pour la France des suites de ses glorieuses blessures. » J.O. du 20.11.1924.
    • Problème : sur la fiche remplie par le corps, est mentionné : RECHAIN Alfred – soldat au 6ème R.I. – Matricule 07671 – Mort pour la France le 6 septembre 1914 à Montmorillon (Vienne) – Hopital civil – de blessures de guerre – Né le 15 novembre 1888 à Aulnay (Charente Inférieure).          
    • Alfred RECHAIN, né en 1888, décédé en 1914, à l’âge de 25 ans, est inhumé dans le cimetière communal d’Aulnay (Charente-Maritime), carré 3, tombe 39.
  • 21.09.1914. Martial François Julien SIX
    • Né le 09 janvier 1891 à Bailleul (Nord). Garçon boucher, fils de Julien François Joseph SIX et de Marie Stéphanie Louise FASSEU.
    • Sergent au 8ème R.I. Décédé des suites de blessure (Ambulance 8/1) à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 21.09.1914. Marcel Isaïe WINNOCK
    • Né le 23 juillet 1893 à Ghyvelde (Nord).
    • Soldat au 8ème R.I. – 8ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze « brave soldat. Mort pour la France, le 21 septembre 1914, des suites de ses glorieuses blessures. » J.O. du 21.05.1921.
  • 22.9.1914. Jules BENTEUR
    • Né le 20 janvier 1889 à Ferfay (Pas-de-Calais). Mineur à la fosse n° 8 de Lens à Vendin-le-Viel (Pas-de-Calais).
    • Soldat au 8ème R.I. – 5ème Cie. Mort des suites de blessures (Ambulance 8/1) à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 22.09.1914. Auguste Flori Alexandre  COINON
    • Né le 14 septembre 1891 à Marquise (Pas-de-Calais). Fils d’Alexandre Edouart COINON, tailleur de pierre, ouvrier mineur, et de Marie Augustine Euphrosine EVRARD, ménagère.
    • Canonnier servant au 41ème R.A. (Régiment d’Artillerie) - 8ème batterie. Mort des suites de blessures de guerre (Ambulance 8/1 à Roucy), à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave canonnier. Tombé au champ d’honneur, le 22 septembre 1914, à Roucy. »
  • 22.09.1914. Pierre DANET
    • Né le 4 mars 1892 à Le Tailan (Gironde).
    • Soldat au 6ème R.I. Mort des suites de blessures (Ambulance 8/1 à Roucy), à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 22.09.1914. Antoine Antonin DUFOUR
    • Né le 17 mars 1893 à Yves (Cantal)
    • Soldat au 6ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8 du 1er C.A. - Roucy, à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole  Beaurepaire à Pontavert
  • 22.09.1914. Martin Lucien GOMBEAUD
    • Né le 6 avril 1892 à Ordonnac (Gironde).
    • Soldat de 2ème classe au 57ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 du 1er C.A. à Roucy, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1085.
  • 22.09.1914. Louis HERMANT
    • Né le 30 juin 1888 à Maubeuge (Nord). Fils d’Eloi HERMANT, forgeron, et de Virginie Justine Du BOIS. Un enfant avec Olive DRUELLE, Louise Olive Yvonne DRUELLE, née le 9 novembre 1914 (décédée à l’âge de 5 ans).
    • Maréchal des Logis au 41ème R.A. (Régiment d’Artillerie) – 7ème Batterie. Mort des suites de blessures de guerre au combat de Roucy, à l’âge de 26 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
    • Un frère, Edmond, tué à La Harazée (Marne) le 17 décembre 1914, à l’âge de 24 ans.
  • 22.09.1914. Henri Alfred Emmanuel LEGAY
    • Né le 19 mars 1880 à Marquise (Pas-de-Calais).
    • Capitaine au 8ème R.I – 12ème Cie. Promu capitaine à Pontavert, sur le champ de bataille, le 20 septembre 1914. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 30 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy (Lieutenant Henri LEGAY). Repose dans le cimetière communal du Portel (Pas-de-Calais). Chevalier de la Légion d’Honneur – Croix de guerre.
  • 22.09.1914. Maurice VERBIESE
    • Né le 22 août 1885 à Calais (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 2ème classe au 284ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à l’âge de 29 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 23.09.1914. René Léon GUILLORY
    • Soldat au 123ème R.I. Indiqué « Guissory » sur la liste établie par la prévoté de la 2e D.I. du 1er C.A. Mort à l’Ambulance 8/1 à Roucy. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
    • A noter qu’un soldat du 123ème R.I., Jonathan René GUILLORY, né le 21 août 1892 à Mornac (Charente-Inférieure), a été tué dans le Bois de Beaumarais, près de Craonne, le 19 septembre 1914. Il est inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1083. Croix de guerre.
  • 23.09.1914. Numa André HENAUT
    • Né le 20 avril 1890 à Fauquembergues (Pas-de-Calais). Tourneur en fer, résidant à Tourcoing. Fils de Numa HENAUT et de Marie ENVANI (?)
    • Soldat au 8ème R.I. – 12ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8 du 1er Corps d’Armée à Roucy, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Numa HENAULT). Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 23.09.1914. Jean dit Emile LAFORIE
    • Né le 23 février 1890 à Saint-Julien-en-Born (Landes). Fils de Pierre LAFORIE et de Marie LESGARDS.
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. – 6ème Cie. Mort des suites de blessures (Ambulance 8/1 à Roucy) à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 23.09.1914. François Jean MILON
    • Né le 31 octobre 1893 à Yffiniac (Côtes-d’Armor ex Côtes-du-Nord). Fils de Toussaint François MILON, cultivateur, et de Marie Louise GOUINGUENE(T).
    • Soldat au 70ème R.I. – 4ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre (Ambulance 8/1 à Roucy), à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (François MILLON). Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1090.
  • 23.09.1914. Eugène Alexandre Edouard Joseph REGNIER
    • Né le 28 mars 1892 à Aire-sur-la-Lys (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 2ème classe au 73ème R.I. – 1er Bataillon - 3ème Cie. Décédé à 3 heures du matin à Roucy (Aisne) à l’Ambulance 8 du 1er Corps d’Armée, des suites de blessures de guerre, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 23.09.1914. Edouard Fidèle Joseph VAUBAN
    • Né le 5 mai 1891 à Orchies (Nord).
    • Sergent au 110ème R.I. – 10ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance n° 8/1 à Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. A été cité : « très brave sergent, exemple constant d’énergie et de joyeux entrain. Exaltant l’enthousiasme de ses hommes dans toutes les circonstances difficiles. Payant sans cesse de sa personne. Blessé mortellement, le 18 septembre 1914, sur l’Aisne. » J.O. du 05.08.1922
    • Est cité dans le livre de Gaston TOP, Un groupe de 75 – Journal d’un médecin aide-major du 27e d’artillerie. :

(9 décembre 1914 :) « Je suis allé à cheval à Roussies, donner une larme et une prière à la tombe de mon ami le sergent Vauban, mort à l’ennemi, une balle en plein crâne ! C’est, dans le cimetière, un petit tumulus surmonté d’une croix. Sur la croix, un nom : « Sergent Vauban », avec une petite couronne en métal : « A mon cousin » ; puis une autre qui fait venir les larmes aux yeux : une pauvre petite couronne de joncs et d’herbes que des mains maladroites et pieuses ont tressée et liée d’une corde ! Pauvre Vauban ! Pauvre grand beau garçon plein de courage, plein d’avenir, plein de santé et de joie ! Pauvres parents ! » 

  • 25.09.1914. Jules Joseph CHATENAY
    • Né le 20 mars 1881 à Nieul-sur-Mer (Charente-Maritime ex Charente-Inférieure).
    • Sous-lieutenant au 123ème R.I. – 9ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à Roucy (Ambulance 8/1), à l’âge de 33 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Légion d’honneur. Croix de guerre avec palme : « sous-lieutenant : excellent officier, remarquable d’énergie et de bravoure, plein d’allant, véritable entraîneur d’hommes, s’est fait remarquer à tous les combats auxquels il a pris part. Blessé grièvement d’une balle à la tête en fin de combat, lors d’une reconnaissance, le 20 septembre 1914, devant la ferme du Temple, près Craonne. Mort des suites de ses blessures. » J.O. du 26.12.1919.
  • 25.09.1914. Martin Alphonse Jules DESCHEPPER
    • Né le 11 novembre 1881 à Rubrouck (Nord). Fils de Jean François Jacques DESCHEPPER, écangueur de lin, et d’Hermance Hortense Mélanie DEWYNTER
    • 2ème classe au 110ème R.I. – 4ème Cie. Mort de blessures de guerre (Ambulance 8/1 à Roucy), à l’âge de 32 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Martin DECHEFFER). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert (Martin DECHEFFER)
    • Un frère, Henri Victor Joseph, ouvrier agricole, soldat au 310ème R.I., tué à Bussy-le-Château (Marne), à l’âge 30 ans.
  • 25.09.1914. Maurice Alfred HUCHON
    • Né le 22 septembre 1887 à Morainville (Eure). Fils d’Alphonse Victor HUCHON et de Victorine Alvine Adolphine RACINE. Marié, le 27 septembre 1910 à Morainville, à Berthe Eugénie MARAIS
    • Soldat au 224ème R.I. - 18ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, trois jours avant ses 27 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole  Beaurepaire à Pontavert.
  • 25.09.1914 Henri LIEVIN
    • Né le 31 octobre 1889 à Faumont (Nord). Fils de Jean Baptiste LIEVIN, journalier, et de Virginie DUPUIS, journalière. Marié à Marie DEFRANCE en 1912.
    • Soldat de 2ème classe au 148ème R.I. – 4ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre (Ambulance 8/1 à Roucy), à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 25.09.1914. Jean Marie OLIERO
    • Né le 28.03.1890 à La-Tour-du-Parc (Morbihan). Célibataire, fils de Julien Marie OLIERO et de Marie Vincente SURZUR.
    • Soldat au 70ème R.I. Mort des suites de ses blessures à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (indiqué 71ème R.I.). Transféré  dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. Blessé grièvement sur le champ de bataille, le 10 (ou 19) septembre 1914, à Craonnelle. Mort de ses blessures » J.O. du 24 octobre 1920.
  • 25.09.1914. Isaïe VERHILLE
    • Né le 19 août 1892 à Bambecque (Nord).
    • Soldat au 73ème R.I. - 3ème Cie. Mort à l’Ambulance n° 8/1 à Roucy des suites de maladie contractée en service, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 26.09.1914. Joseph BERNADET
    • Né le 11 mai 1890 à Uchacq-et-Parentis (Landes). Fils de Jean BERNADET et de Pauline SOCRATE.
    • Soldat de 2ème classe au 144ème R.I. Mort à Roucy (Ambulance 8/1) des suites de blessures de guerre, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. A été tué à Rou(c)y, le 26 septembre 1914. » J.O. du 05.10.1920
    • Un frère, Jean Baptiste dit Maurice, tué à l’ennemi le 26 septembre 1914 au Moulin de Vauclerc à Oulches-la-Vallée-Foulon (Aisne). 
  • 26.09.1914. Marcel Louis DELPORTE
    • Né le 22 février 1895 à La Madeleine (Nord)
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. - 11ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 8/1, à l’âge de 19 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 26.09.1914. Albert Victor GABANT
    • Né le 28 mai 1888 à Lille (Nord).
    • Sergent au 110ème R.I. - 4ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 8/1, à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole  Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « sergent : sous-officier brave et dévoué. Mort glorieusement pour la France, le 24 septembre, à son poste de combat. » J.O. du 22 mai 1921
  • 26.09.1914. Maurice Jules Philippe HORENT
    • Né le 24 juin 1890 à Roubaix (Nord). Fils de Jules HORENT, négociant en tissus, et d’Elise Philippine DESPRETZ. Marié le 2 juin 1914 à Isabelle Désirée Madeleine WAELES. Un enfant.
    • Sergent au 110ème R.I. – 4ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 26.09.1914. Théodore Théophile PEUTEVYNCK
    • Né le 5 mars 1891 à Flêtre (Nord).
    • Soldat au 73ème R.I. - 2ème Cie. Mort à Roucy (Ambulance 8/1) des suites de blessures de guerre, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Théodore PETEVINCK). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 26.09.1914. Léon Georges VALLOIS
    • Né le 12 juin 1892 à Beaurainville (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. - 4ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 26.09.1914. Juste Jules Eugène VANNEUFVILLE
    • Né le 27 décembre 1892 à Saint-Sylvestre-Cappel (Nord). Fils d’Edouard Fortuné VANNEUFVILLE et de Marie Sophie Eugénie GARS.
    • Soldat au 73ème R.I. - 3ème Cie. Mort des suites de blessures à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert (orthographié VANNEURVILLE).
    • Un frère, Léon Romain Cyrille VANNEUFVILLE, décédé en Argonne le 28 décembre 1914, à l’âge de 27 ans.
  • 26.09.1914. Henri Léon  VERMONT
    • Né le 13 mai 1888 à Lille (Nord).
    • Caporal au 110ème R.I. – 6ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire de Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze « caporal : très bon gradé, très brave au feu. Mort pour la France, le 26 septembre 1914, des suites de ses glorieuses blessures. » J.O. du 12 août 1920.
  • 27.09.1914. Georges Albert CHAPLAIN
    • Né le 11 janvier 1893 à Chaumont (Haute-Marne). Fils d’Auguste Albert Joseph CHAPLAIN et de Berthe Zoé Joséphine DUBOIS.
    • Sergent télégraphiste au 8ème R.G. (Régiment du Génie). Mort à Roucy des suites de blessures de guerre (Ambulance 8/1), à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Georges CHAPELAIN, sergent de détachement télégraphiste du 1er C.A.). Transféré dans le cimetière de Clamart à Chaumont (section C, rang 13, tombe 4). Médaille militaire. Croix de guerre.
  • 27.09.1914. Jules Eugène Emile RAULT
    • Né le 12 septembre 1891 à Preures (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 28.09.1914. Léonce Georges Michel  VASSEUR
    • Né le 12 octobre 1892 à Maninghem (Pas-de-Calais). Fils de Louis et de Georgina VASSEUR.
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à Roucy (Ambulance 8/1), à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 29.09.1914. Fernand Aristide Joseph CAMIER
    • Né le 27 mars 1889 à Dennebroeucq (Pas-de-Calais). Ouvrier agricole. Fils d’Oscar CAMIER et de Zélie MOURONVAL (Aurélie Marie Joseph MORENVAL).
    • Soldat au 8ème R.I. Mort des suites de ses blessures à l’âge de 25 ans (Ambulance 8/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (inscrit 110ème R.I. par erreur). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « soldat ayant eu au feu une belle attitude. Tombé au champ d’honneur pour le salut de la patrie, le 29 septembre 1914, à Roucy ». J.O. du 15.05.1921.
  • 29.09.1914. Pierre Hubert Léonard DELBOVE
    • Né le 3 janvier 1894 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais)
    • Engagé volontaire à l’âge 19 ans. Caporal au 110ème R.I. Blessé à Pontavert le 23 septembre, décédé le 29 à l’Ambulance 8/1 à Roucy des suites de ses blessures, à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Médaille Militaire. Croix de guerre avec étoile d’argent « très brave caporal, d’un courage et d’un allant au-dessus de tout éloge. Grièvement blessé en se portant à l’attaque des positions ennemies, devant Pontavert, le 23 septembre 1914. Mort pour la France » J.O. du 28 mai 1921.
    • Son frère Albert, né le 26 décembre 1891, ingénieur, sous-lieutenant au 33ème R.I., grièvement blessé le 30 août 1914 près de Saint-Richaumont/Le Sourd est laissé pour mort. Opéré et soigné par les Allemands, il reste prisonnier  en Allemagne avant d’être rapatrié comme grand invalide le 10 septembre 1917. 
  • 29.09.1914. Philippe François Michel Cornil RENOU
    • Né le 1er juillet 1890 à Wylder (Nord). Fils de François Louis Philippe RENOU, journalier, et de Marie Sophie Julie DEQUEKER, repasseuse.
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. – 10ème Cie. Mort de blessures de guerre, à l’Ambulance 8/1 à Roucy, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Philippe RENON). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 29.09.1914. Albert Joseph VANBERVESLES
    • Né le 8 septembre 1889 à Camphin-en Pévèle (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. Mort à Roucy (Ambulance 8/1 - VAMBERVESLES) de blessures de guerre, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 30.09.1914. Charles Auguste CANIVET
    • Né le 12 juin 1881 à Oisy-le-Verger (Pas-de-Calais). Fils de Charles Louis Désiré CANIVET, mécanicien, journalier, et de Zélie Estelle TRINET, journalière.
    • Soldat de 2ème classe au 33ème R.I. Tué à l’ennemi à l’âge de 33 ans (Ambulance 8/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 30.09.1914. Jules Henri Joseph HALLEZ
    • Né le 11 avril 1888 à Flers-lez-Lille (Nord).
    • Soldat au 6ème R.C. (Régiment de Chasseurs). Décédé suit de ses blessures de guerre à l’âge de 26 ans.
  • 30.09.1914. Auguste MAESEN
    • Né le 20 mai 1890 à Dunkerque (Nord). Employé chez Goldstuck. Fils d’Auguste MAESEN, entrepreneur maritime, et de Thérèse (REYNOUDT ?) 
    • Soldat au 73ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’âge de 24 ans (Ambulance 8/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 30.09.1914. Fernand Joseph RENOIR
    • Né le 28 janvier 1893 à Croisette (Pas-de-Calais). Ouvrier agricole. Fils d’Antoine RENOIR et d’Anna Irma Clara Josèphe BRASSEUR, domestiques. 
    • Soldat de 2ème classe au 8ème R.I. - 6ème Cie. Mort des suites de blessures à l’Ambulance 2/1 à Roucy (Aisne), à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 01.10.1914. René Léon Irénée DUPRE
    • Né le 2 août 1890 à Desvres (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. – 6ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre (Ambulance 2/1 à Roucy), à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1392.
  • 01.10.1914. Gustave Louis Félix François LEDOUX
    • Né le 9 mars 1891 à Saint-Tricat (Pas-de-Calais). Aide maçon, fils de Gustave Savinien LEDOUX, artisan maçon, et de Marie Charlotte Félicie ROBBE, lingère.
    • Sapeur au 3ème R.G. (Régiment du Génie) – 1ère Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’âge de 23 ans (Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Repose dans le caveau de famille à Saint-Tricat. Croix de guerre avec étoile de bronze : « bon sapeur, qui a toujours fait preuve de dévouement et de courage. A été tué sur l’Aisne, en accomplissant son devoir. » J.O. du 17.09.1920
  • 01.10.1914. Vincent PRUVOST
    • Soldat au 8ème R.I. – 2ème Cie. Décédé à l’Ambulance 2/1 du 1er C.A. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Pas d’autres informations trouvées.
  • 02.10.1914. Emile DELCROIX
    • Né le 10 février 1884 à Denain (Nord). Métallurgiste, chaudronnier, fils d’Auguste DELCROIX, chauffeur, et d’Adélaïde BAUDUIN. Marié, le 1er décembre 1911 à Denain (Nord) à Elise BUSIN, 2 enfants (Léonard né en 1905 et Fernand né en 1912).
    • Soldat de 2ème Classe au 127ème R.I. Tué à l’ennemi à l’âge de 30 ans. Lieu d’inhumation non connu.
  • 02.10.1914. René LEUVE.
    • Soldat au 110ème R.I. – 8ème Cie. Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 02.10.1914. Ernest Victor Joseph VERWAERDE
    • Né le 30 mai 1863 à Vieux-Berquin (Nord). Fils de Charles Louis VERWAERDE et de Mélanie Sophie Philomène VANUXEM. Marié à Marie DUTREY.
    • Chef de Bataillon au 33ème R.I. Tué à l’ennemi au combat de Pontavert, à l’âge de 50 ans (mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Chevalier de la Légion d’Honneur.
  • 03.10.1914. Roger Léon Marcel HUOT
    • Né le 5 janvier 1888 à Calais (Pas-de-Calais). Employé de commerce, fils de Charles Arthur Désiré HUOT et d’Amandine Désirée DESTREE.  
    • Soldat de 2ème classe au 43ème R .I. Tué à l’ennemi au combat de Roucy, à l’âge de 26 ans. Médaille militaire à titre posthume. Croix de guerre avec étoile de bronze : « Brave soldat. Tué glorieusement le 3 octobre 1914. » J.O. du 12.09.1920
  • 03.10.1914. Alexandre Fernand MACHEFERT
    • Né le 27 avril 1883 à Saintes (Charente-Maritime ex Charente-Inférieure)
    • Soldat au 6ème R.I. – 12ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’âge de 31 ans (Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 04.10.1914. Jules CAWAERT (ou CAUVAERT)
    • Soldat au 110ème R.I. – 11ème Cie. Décédé à Roucy (Ambulance 2/1) des suites de blessures de guerre. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
    • Pas d’autres renseignements.
  • 06.10.1914. Auguste Léon Alexandre HANNECART
    • Né le 29 janvier 1885 à Anor (Pas-de-Calais). Fils d’Hubert Louis Edouard HANNECART, négociant en vins et spiritueux, et de Julia Hortense MEUNIER. Marié le 11 avril 1910 à Lucienne Aline BAUDUIN. Une fille de 4 ans.
    • Lieutenant au 43ème R.I. - 12ème Cie. Décédé de ses blessures de guerre près de l’église de Roucy, à l’âge de 29 ans. Inhumé dans le carré de corps restitués du cimetière communal de Fourmies (Nord). A été cité : « lieutenant : officier très énergique et très brave, qui est glorieusement tombé dans l’accomplissement de son devoir le 18 septembre 1914. ». J.O. du 26 décembre 1919.
    • Deux de ses frères sont morts pour la France : Paul Grégoire HANNECART, Sergent au 51ème R.I., mort le 8 septembre 1916, à l’âge de 33 ans, suite de blessures à Belloy-en-Santerre (Somme) ; et Robert HANNECART, Brigadier au 3ème R.A.C. tombé le 7 juillet 1916 à Assevillers (Somme), à l’âge de 28 ans.
    • Un troisième frère, poète, a été grièvement blessé ; Edouard Paul Albert HANNECART, caporal au 147ème R.I., a reçu une balle explosive de mitrailleuse dans la jambe droite le 15 octobre 1914 dans le Bois de la Gruerie (Marne).
    • Article paru dans le Journal des réfugiés du Nord du 19.08.1916 :
  • « Une famille de soldats à Fourmies

    Nous avons mentionné dans un précédent numéro la belle conduite des six frères Hannecart au cours de cette Guerre.

    Notre confrère, M. Edouard Hannecart, aîné de la famille, vient de recevoir, de l’autorité militaire, copie de la citation nouvelle obtenue par un de ses frères : le lieutenant Auguste Hannecart, commandant de compagnie au 43e d’infanterie, tombé mortellement blessé en Champagne :

    « Officier très énergique et très brave. Est glorieusement tombé dans l’accomplissement de son devoir. »

    La famille Hannecart compte déjà deux médailles militaires et quatre croix de guerre.

    En mars dernier M. Edouard Hannecart avait fait quelques poèmes sur la bravoure des soldats serbes. A titre de remerciements, le prince royal Alexandre de Serbie vient de lui faire parvenir son portrait avec sa signature autographe. »

  • 08.10.1914. Jean LEFEBVRE
    • Né le 12 mars 1891 à Avion (Pas-de-Calais)
    • 2ème classe au 127ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre, à l’âge de 23 ans (Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 08.10.1914. Jean LEFEBVRE
    • Né le 12 mars 1891 à Avion (Pas-de-Calais)
    • 2ème classe au 127ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre, à l’âge de 23 ans (Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 08.10.1914. Jean LEFEBVRE
    • Né le 12 mars 1891 à Avion (Pas-de-Calais)
    • 2ème classe au 127ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre, à l’âge de 23 ans (Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 09.10.1914. Maurice DIVRECHY
    • Né le 9 avril 1893 à Douai (Nord)
    • Sergent au 3ème R.G. (Régiment du Génie) - Cie 1/2. Mort accidentellement en service dans l’incendie du bivouac à Roucy, à l’âge de 21 ans. Inhumé provisoirement, avec le sergent Fernand BEAUSSART, du 3ème R.G., à Roucy à 10m50 au sud du chemin de Grande Communication. n°22 de Concevreux à Cormicy. Mesure prise normalement de l’axe du chemin à l’axe de la tombe n°1 et à 50m50 à l’Est de la borne hecto 2.800 et 29m40 à l’Ouest du hangar Vaconsin – dans un terrain appartenant au Bureau de Bienfaisance, de Roucy, lieu-dit « Le Roitelet ». Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 13.10.1914. René Désiré Auguste LEUPE
    • Né le 3 février 1892 à Steenvoorde (Nord). Fils de Désiré René LEUPE et d’Evelyne Emma Marie SAINT MICHEL.
    • 2ème classe au 110ème R.I. Disparu le 13 octobre 1914 à Pontavert. Avis de jugement déclaratif de décès, à l’âge de 22 ans.
  • 14.10.1914. Alfred Auguste CAFFIAUX
    • Né le 19 janvier 1883 à Iwuy (Nord). Fils de Pierre François CAFFIAUX et d’Amélie LEFEBVRE. Marié le 12 avril 1909 à Alice Marie Josèphe GUIDEZ.
    • Soldat de 2ème classe au 148ème R.I. Tué à l’ennemi à l’âge de 31 ans (mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. Tombé glorieusement pour la France, le 14 octobre 1914, à Roucy, en faisant tout son devoir. » J.O. du 19.05.1924.
  • 14.10.1914. Georges Alcide Albert DESANGLOIS
    • Né le 17 février 1889 à Wizernes (Pas-de-Calais).
    • Soldat au 8ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 14.10.1914. Joseph Alfred Edouard LANNOY
    • Né le 11 juin 1880 à Herbinghen (Pas-de-Calais). Fils de Joseph Isidore Jean-Marie LANNOY dit « Courquin », marchand de vaches, et de Marie Honorine Celina COURQUIN
    • Soldat de 2ème classe au 8ème R.I. - 11ème Cie. Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy des suites de blessures, à l’âge de 34 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole de Beaurepaire à Pontavert.
  • 14.10.1914. Joseph Alfred Edouard LANNOY
    • Né le 11 juin 1880 à Herbinghen (Pas-de-Calais). Fils de Joseph Isidore Jean-Marie LANNOY dit « Courquin », marchand de vaches, et de Marie Honorine Celina COURQUIN
    • Soldat de 2ème classe au 8ème R.I. - 11ème Cie. Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy des suites de blessures, à l’âge de 34 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole de Beaurepaire à Pontavert.
  • 14.10.1914. Jean Baptiste PRATZ
    • Né le 12 janvier 1891 à Fumay (Ardennes). Fils de Sébastien PRATZ et de Marie Louise EVRARD.
    • Soldat de 2ème classe au 148ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre, à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole  Beaurepaire à Pontavert.
  • 14.10.1914. Henri François Cornil VERBEKE
    • Né le 10.8.1889 à Bambecque (Nord). Fils de Benoit François Lucien VERBEKE, boucher et cabaretier, et de Mathilde Léonie Sophie VANMECHELEN.
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. (Régiment d’Infanterie). Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy des suites de  blessures de guerre, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile d’argent « brave soldat, très crâne. Mortellement frappé, le 12 octobre 1914, à l’attaque de la ferme du Cholèra. » J.O. du 29 août 1922.
  • 15.10.1914. Isidore Jean Marie LEGROS
    • Né le 12 décembre 1861 à Paimpont (Ille-et-Vilaine). Fils de Jean Marie LEGROS et de Louise GALET. Marié à Marie Mathilde Marguerite VOYER.
    • Lieutenant-colonel au 127ème R.I. Tué à l’ennemi à Berry-au-Bac à l’âge de 52 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Chevalier de la Légion d’Honneur. Citation à l’ordre de l’armée : « lieutenant-colonel au 127e rég. d’infanterie : valeureux chef de corps, mort glorieusement pour la France, le 15 octobre 1914, en s’assurant du résultat de l’attaque de son régiment, au combat de Berry-au-Bac. » J.O. du 19.06.1920
  • 15.10.1914. Paul Joseph LEMER
    • Né le 15 avril 1891 à Leers (Nord).
    • Soldat au 43ème R.I. – 10ème Cie. Mort des suites de blessures à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 16.10.1914. Edmon(d) DUCHÊNE
    • Né le 3 juin 1883 à Paris 16ème (Seine).
    • Sergent au 4ème B.T.S. (Bataillon de Tirailleurs Sénégalais). Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy des suites de  blessures de guerre, à l’âge de 31 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole  Beaurepaire à Pontavert.
  • 17.10.1914. Paul Zéphir Emile COLLIEZ
    • Né le 7 janvier 1889 à Tortefontaine (Pas-de-Calais). Manouvrier, fils d’Emile Armangène COLLIEZ, manouvrier, cultivateur, et de Marie Françoise Caroline PECQUET, cultivatrice. Marié à Louise Marie Eva FETRE, journalière. 4 enfants.
    • Soldat au 8ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre à l’Ambulance 2/1 à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
    • Son frère, Paul Cire Vincent est décédé des suites de ses blessures, le 14.04.1917, à Craonne (Aisne).
  • 17.10.1914. Albert Joseph Eugène  DUCHATELLE
    • Né le 14.05.1890 à Grand Fort Philippe (Nord). Charcutier, domicilié à Calais,  fils de Jean-Noël DUCHATELLE et de Catherine Joséphine BRUTIER. Marié à Suzanne Louise Joséphine BOUIN, sans profession. Deux filles, de 4 et  2 ans.
    • Soldat au 8ème R.I. Mort à l’Ambulance 2/1 de Roucy des suites de blessures de guerre (coup de baïonnette au ventre reçu à Berry-au-Bac 4 jours plus tôt), à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 19.10.1914. Alphonse Joseph COQUELET
    • Né le 24 mars 1883 à Saint-Amand-les-Eaux (Nord). Fils d’Alphonse Joseph COQUELET, cultivateur, et de Louise Henriette FONTAINE. Marié le 8 février 1908 avec Marie Adolphine TORDEUR. Deux enfants, André né en 1908, et Marie Louise née en 1911 et décédée le 14 mai 1914. 
    • Soldat de 2ème classe au 148ème R.I. – 12ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre (Ambulance 2/1 à Roucy) à l’âge de 31 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile d’argent : « brave et dévoué soldat. Grièvement blessé en se portant à l’attaque des positions ennemies, à Sapigneul. Mort pour la France, le 19 octobre 1914, des suites de glorieuses blessures. » J.O. du 13.05.1924
  • 19.10.1914. Paul Pierre François DUQUENE
    • Né le 14 septembre 1891 à Calais (Pas-de-Calais).
    • Soldat au 8ème R.I. Mort à Roucy des suites de blessures de guerre (Ambulance 2/1), à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Paul DUQUENNE). Transféré  dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 19.10.1914. Adolphe RENAUT
    • Né le 15 mai 1893 à Roubaix (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. – 5ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre (Ambulance 2/1 à Roucy) à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 20.10.1914. Emile Victor BOUTON
    • Né le 13 septembre 1890 à Merck-Saint-Liévin (Pas-de-Calais). Maçon, fils de Lucien BOUTON, débitant de boissons, et d’Omérine PORTENART.
    • Soldat de 2ème classe au 33ème R.I. – 11ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre (Ambulance 2/1) à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. Mort pour la France, le 20 octobre 1914, des suites de glorieuses blessures reçues près de Roucy. » J.O. du 23.05.1921
  • 22.10.1914. Olivier Henri Noël DOBIN
    • Né le 6 août 1893 à Béthune (Pas-de-Calais). Fils d’Olivier DOBIN et de Jeanne Auguste DELCOMMUNE
    • Soldat de 2ème classe au 73ème R.I. Mort des suites de ses blessures de guerre, à l’âge de 21 ans (Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. Mort pour la France, le 22 octobre 1914, des suites de glorieuses blessures reçues à Pontavert. » J.O. du 5 juin 1921.
  • 23.10.1914. Louis Joseph TURBLIN
    • Né le 4 novembre 1887 à Laventie (Pas-de-Calais).
    • Soldat de 1ère classe au 201ème R.I. – 19ème Cie. Mort, à Roucy, des suites de blessures de guerre (Ambulance 2/1), à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 26.10.1914. Victor Joseph CARON
    • Né le 2 janvier 1884 à Ramillies (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 201ème R.I. – 18ème Cie. Tué à l’ennemi, à Roucy (Ambulance 2/1), à l’âge de 30 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 29.10.1914. Fernand BEAUSSART
    • Né le 2 novembre 1888 à Robecq (Pas-de-Calais).
    • Sapeur au 3ème R.G. (Régiment du Génie). Mort des suites de ses blessures à l’âge de 26 ans. Inhumé provisoirement, avec le sergent Maurice DIVRECHY, du 3ème R.G., à Roucy à 10m50 au sud du chemin de Grande Communication. n°22 de Concevreux à Cormicy. Mesure prise normalement de l’axe du chemin à l’axe de la tombe n°1 et à 50m50 à l’Est de la borne hecto 2.800 et 29m40 à l’Ouest du hangar Vaconsin – dans un terrain appartenant au Bureau de Bienfaisance, de Roucy, lieu-dit « Le Roitelet ». Repose dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 4874.
  • 29.10.1914. Léon Oscar Adolphe RENE
    • Né le 1er juillet 1892 à Brimeux (Pas-de-Calais). Ouvrier agricole, fils d’Adolphe RENE et d’Eugénie CORDIER. Marié en 1912 à Gabrielle DUHAMEL.
    • Soldat de 2ème classe au 73ème R.I. – 5ème Cie. Mort à l’Ambulance n°2/1 à Roucy, des suites de blessures de guerre, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 30.10.1914. Isaïe DEFIEZ
    • Né le 25 janvier 1882 à Festubert (Pas-de-Calais). Marié le 2 mars 1907 à Pauline Louise MEYNCKENS.
    • Caporal au 73ème R.I. Mort des suites de blessures (Ambulance 2/1 à Roucy), à l’âge de 32 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 30.10.1914. Louis Léopold DISPERSYN
    • Né le 3 septembre 1891 à Roubaix (Nord).
    • Caporal au 73ème R.I. Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy des suites de blessures de guerre, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré à Roubaix, dans le carré militaire, rang 10, tombe 525.
  • 30.10.1914. Jean Louis FREMEAUX
    • Né le 4 octobre 1891 à Tourcoing (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. - 2ème Cie. Tué à l’ennemi à l’âge de 23 ans (mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 30.10.1914. Georges Alphonse Joseph LAMOTTE
    • Né le 30 décembre 1883 à Aubrives (Ardennes). Fils de Jacques Joseph LAMOTTE et de Célina COLLIN. Marié, en 1907, à Jeanne GAILTERIE
    • Sergent au 148ème R.I. - 2ème Cie. Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy des suites de blessures de guerre (reçues à Gernicourt), à l’âge de 30 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 02.11.1914. Gustave Adolphe DELAUNAY
    • Né le 19 juin 1884 à Honnecourt-sur-Escaut (Nord). Fils de Gustave DELAUNAY, journalier, et de Félicie FLAVIGNY.
    • Soldat de 2ème classe au 201ème R.I. - 22ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre (à l’Ambulance 2/1 à Roucy), à l’âge de 30 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (DELANNAY Gustave). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 02.11.1914. Paul LELONG
    • Né le 3 novembre 1888 à Roubaix (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 201ème R.I. – 20ème Cie. Mort des suites de ses blessures (Ambulance 2/1 à Roucy), la veille de ses 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré à Roubaix, dans le carré militaire, rang 5, tombe 297.
  • 04.11.1914. Alfred Louis Prosper LEMONNIER
    • Né le 18 janvier 1885 à Saint-Aignan-de-Cramesnil (Calvados).
    • Soldat au 36ème R.I. – 19ème Cie. Mort des suites de blessures à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 29 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 04.11.1914. Achille Charles Paul RESTOUBLE
    • Né le 2 février 1892 à Paris 3ème (Seine)
    • Soldat de 2ème classe au 148ème R.I. – 8ème Cie. Mort des suites de ses blessures à l’âge de 22 ans, à l’Ambulance 2 du 1er Corps à Roucy. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Jean Charles RESTOUBLE). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole  Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « caporal brave et dévoué. Mort pour la France, le 4 novembre 1914, des suites de glorieuses blessures reçues à Berry-au-Bac, en remplissant son devoir. » J.O. du 10.06.1924.
  • 05.11.1914. Edmond LAVIGNE
    • Né le 25 août 1882 à Darnétal (Seine-Maritime ex Seine-Inférieure).
    • Caporal au 28ème R.I. – 11ème Cie. Blessé entre Berry-au-Bac (Aisne) et Sapigneul « Cormicy » (Marne). Mort des suites de ses blessures à l’Ambulance n°2/1 à Roucy, à l’âge de 32 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré  dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 05.11.1914. Louis Joseph VERKEYN
    • Né le 11 décembre 1888 à Quesnoy-sur-Deûle (Nord). Journalier, fils d’Omer Joseph VERKEYN, tordeur d’huile, et de Rosine Silvie DELEFORTRIE.
    • Soldat de 2ème classe au 201ème R.I. – 22ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre (à l’Ambulance 2/1 à Roucy), à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Louis WERQUIN). Transféré dans la nécropole Beaurepaire de Pontavert, tombe 1473. Croix de guerre avec étoile de bronze : « soldat aussi courageux que consciencieux, qui, dès le début de la campagne, a donné la valeur de son héroïsme et de son amour pour la patrie. Tombé glorieusement, le 5 novembre 1914, à la ferme du Choléra. » 
  • 07.11.1914. Jules Arthur ANCELLE
    • Né le 15 mai 1886 à Armentières (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 201ème R.I. – 20ème Cie. Mort des suites de blessures à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 28 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert.
  • 07.11.1914. Armand Justin CHASLES
    • Né le 23 novembre 1866 à Gouillons (Eure-et-Loir). Demeurant à Paris. Fils de Charles Frédéric Henri CHASLES, cultivateur, et de Laure Sophie HAUDOUIN.
    • Chef de Bataillon au 4ème B.T.S. (Bataillon de Tirailleurs Sénégalais). Décédé suite à blessures de guerre à l’âge de 47 ans (Ambulance 2/1 à Roucy). Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Officier de la Légion d’Honneur le 21 novembre 1914 – citation à l’ordre de l’Armée. Journal Le Temps du 18.12.1914 : « Nous apprenons la mort du chef de bataillon de réserve Armand CHASLES, du régiment de tirailleurs sénégalais, grièvement blessé le 15 octobre, près de Berry-au-Bac, cité à l’ordre de l’armée et promu officier de la Légion d’honneur, mort des suites de ses blessures, le 7 novembre, à l’hôpital de Roucy. »
  • 09.11.1914. Louis Joseph MARCHAL
    • Né le 13 février 1886 à Trith-Saint-Léger (Nord). Fils de Louis MARCHAL, lamineur, et de Emélie Esther PARENT.
    • Sergent au 201ème RI. Mort des suites de ses blessures de guerre (à l’Ambulance 2/1) à l’âge de 28 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 09.11.1914. Paul Elie MULET
    • Né le 14 octobre 1885 à Godewaersvelde (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 201ème R.I. – 19ème Cie. Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy des suites de blessures de guerre, à l’âge de 28 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 12.11.1914. Achille Pierre Louis BOS
    • Né le 10 septembre 1879 à Gondecourt (Nord).
    • Soldat au 73ème R.I. Mort à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 35 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Régiment 27ème Art. ?). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat, courageux et dévoué. Tué à son poste de combat, le 12 novembre 1914, à Craonnelle . » J.O. du 16.12.1920
  • 12.11.1914. Jean Baptiste LELONG
    • Né le 15 novembre1890 à Paillencourt (Nord).
    • Soldat de 2ème classe au 148ème R.I. - 2ème Cie. Mort des suites de ses blessures de guerre (à l’Ambulance 2/1 à Roucy), trois jours avant ses 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat. Mort pour la France, le 12 novembre 1914, des suites de glorieuses blessures reçues à Roucy en accomplissant son devoir. » J.O. du 10.06.1914
  • 15.11.1914. Elie Henri Joseph CHARLET
    • Né le 3 avril 1888 à Bailleul (Nord). Aiguilleur, célibataire, fils de Jules Emile CHARLET et de Léonie Sylvie PLATEAU.
    • Soldat de 2ème classe au 1er R.I. Mort, à l’Ambulance de Roucy, des suites de ses blessures de guerre à l’âge de 26 ans.
  • 15.11.1914. Jules Isidore VANDENKOORNHUYSE
    • Né le 8 août 1884 à Guines (Pas-de-Calais)
    • Soldat de 2ème classe au 1er R.I. – 19ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 30 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Jules VANDENKORNHUYSE 201ème R.I.). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « soldat brave et dévoué, ayant toujours fait preuve des plus belles qualités. Mort glorieusement pour la France, le  15 novembre 1914. » J.O. du 08.05.1920
  • 16.11.1914. François CHOPIN
    • Né le 22 mars 1893 à Quéant (Pas-de-Calais).
    • 2ème canonnier servant au 27ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne) – 6ème Batterie. Mort à Roucy des suites de blessures de guerre (Ambulance 2/1), à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « canonnier servant : très brave conducteur ayant toujours fait preuve de courage. Grièvement blessé à la position de batterie, le 16 novembre 1914. Mort des suites de ses blessures. » J.O. du 09.04.1920
  • 16.11.1914. Jean Benoît TOUZE
    • Né le 24 octobre 1891 à Pau (Pyrénées-Atlantiques ex Basses-Pyrénées).
    • 2ème canonnier servant au 24ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne) – 9ème Batterie. Mort des suites de blessures de guerre à l’Ambulance 5/18 de Roucy, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (date décès mentionnée : 10.09.1914). Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 17.11.1914. Paul Jean Baptiste CARON
    • Né le 30 août 1889 à Auchel (Pas-de-Calais).
    • Soldat au 73ème R.I. – 11ème Cie. Mort de blessures de guerre à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert. Croix de guerre avec étoile de bronze : « très bon soldat, brave au feu. Tué, le 17 novembre 1914, au cours de l’exécution d’une mission qui lui avait été confiée, dans l’Aisne. » J.O. du 09.10.1920
  • 18.11.1914. Henri Louis Joseph PONCHEL
    • Né le 19 juin 1892 à Guarbecque (Pas-de-Calais). Fils de François Louis PONCHEL journalier puis ouvrier d’aciérie, et de Clémence Emelina FLAN.
    • Soldat de 2ème classe au 73ème R.I. – 4ème Cie. Grièvement blessé le 16 novembre au Bois de Beaumarais, décédé à l’Ambulance 2/1 à Roucy le 18, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans l’ossuaire de la nécropole Beaurepaire à Pontavert.
  • 19.11.1914. Gery Cornil Joseph RYCKEBUSCH
    • Né le 8 août 1890 à Bierne (Nord). Célibataire, fils d’Auguste Martin RYCKEBUSCH, cultivateur, et de Sophie Octavie Rosalie ANDIOEN.
    • Soldat de 2ème classe au 110ème R.I. – 10ème Cie. Mort des suites de blessures de guerre, à l’Ambulance 2/1 à Roucy, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 23.04.1915. Pierre SOUPPEAU
    • Né le 13 septembre 1894 à Paris 18ème.
    • 2ème classe au 39ème R.I. - 4ème Cie. Tué à l’ennemi au combat de Roucy, à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de guerre avec étoile de bronze : « très bon soldat, brave et dévoué. Mort pour la France, le 23 avril 1915, à Roucy. » J.O. du 05.08.1920  
  • 14.09.1915. Toussaint LUCCIANI
    • Né le 3 juillet 1889 à Sartène (Corse).
    • Soldat au 173ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à La Ville-au-Bois, à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy comme 2ème sapeur mineur au 1er Génie – Cie 4/13 (décédé le 13 septembre). Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1084. Inscrit sur le monument aux morts de Sartène sous le nom de LUCIANI. A été cité : soldat : s’est présenté comme volontaire pour accomplir des travaux de piquetage difficile. A été tué en accomplissant sa mission, le 14 septembre 1915, à la Ville-au-Bois. » J.O. du 10.10.1920
  • 26.09.1915. François  BOUCHARD
    • Né le 20 mai 1891 à Yzeure (Allier). Jardinier, fils d’Annet BOUCHARD, jardinier, et de Marie MAZET
    • Sapeur au 4ème R.G. (Régiment du Génie), Cie 8/7. Tué accidentellement, à l’âge de 24 ans, lors d’un exercice de lancement de grenades, au Bois Savart à Roucy. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire de Pontavert, tombe 5314        
  • 23.11.1915. Maurice Arthur GOORMACHTIGH
    • Né le 12 novembre 1890 à Lille (Nord).
    • 2ème classe au 6ème R.C.C. (Régiment de Chasseurs à Cheval) détaché comme éclaireur au 8ème R.I. Tué sur le champ de bataille à Pontavert, à l’âge de 25 ans (écrit GOOEMACHTIGH dans l’Historique du 8e Régiment d’Infanterie). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 08.12.1915. Jules Albert Julien BEUCHER
    • Né le 19 août 1877 à Evron (Mayenne). Fils de Jean BEUCHER et de Marie DESLANDES.
    • Sous-Lieutenant au 41ème R.A. (Régiment d’Artillerie). Tué à l’ennemi au Bois Marteau – Pontavert (Aisne), à l’âge de 38 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 05.01.1916. Henri Frédéric William dit Maurice PELLIE
    • Né le 19 mai 1878 à Saint-Martin de Ré (Charente-Maritime ex Charente-Inférieure). Ancien engagé volontaire au 1er Régiment de Zouaves à Alger, le 25 juin 1896, et passé au 123ème R.I. en 1902. Lors de la déclaration de guerre, travaillait comme commis d’économat à l’Ecole J.-B. Say (Paris 16ème), fils de Charles Edmond PELLIE et de Claire Edmond Marie Sophie (Blanche Clara ?) LAMBERT.
    • Lieutenant Territorial au 73ème R.I. Tué à l’ennemi au secteur Miette les Bois ou Bois de la Mine (La Ville-au-Bois, Aisne), à l’âge de 37 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 10.03.1916. Maurice Jules CROMBACK
    • Né le 14 juin 1880 à Avesnes-sur-Helpe (Nord). Fils de Jules Pierre CROMBACK, entrepreneur (filateur de laines peignées) et de Laure Azéma FLAMENT.
    • Capitaine à l’Etat-Major de la 55ème D.I. (Division d’Infanterie). Mort des suites de ses blessures de guerre au combat de La Ville-aux-Bois-lès-Pontavert, à l’âge de 36 ans. Citation à l’ordre de l’armée : « Capitaine de Cavalerie attaché à l’Etat-Major d’une Division d’Infanterie depuis le début de la campagne, n’a cessé de faire preuve des plus belles qualités militaires : a toujours su mener à bien les missions délicates et périlleuses qui lui ont été confiées. Le 10 mars 1916, étant en liaison avec un régiment d’Infanterie, a été glorieusement tué d’une balle au front au moment où, participant à une contre-attaque, il s’écriait : Allons, il faut les repousser plus loin ! »  
    • Annonce parue dans L’Univers Israélite du 7 décembre 1917 : « Morts au champ d’honneur présumés israélites. La rédaction demande des renseignements (notamment l’adresse de la famille) sur les militaires dont les noms suivent :

… / … 4. CROMBACK (Maurice-Jules), capitaine à l’état-major de la 55e division, mort le 10 mars 1916, inhumé à Roucy (Aisne).

  • 24.04.1916. François Corentin Marie KERSULEC
    • Né le 14 novembre 1881 à Scaër (Finistère). Domicilié à Nantes, fils de Jean KERSULEC et de Marie Anne LESSARD. Marié à Modeste Françoise Baptistine MORILLON.
    • Brigadier au 2ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie Coloniale). Tué à l’ennemi au Bois Savart à Roucy, à l’âge de 34 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brigadier : brave chef de pièce. Tombé glorieusement pour la France, à son poste, en plein combat, le 24 avril 1916. » J.O. du 07.09.1920
  • 25.04.1916. Louis BESSE
    • Né le 2 septembre 1888 à Tamnay-en-Bazois (Nièvre).
    • Sous-lieutenant au 204ème R.I. Tué à l’ennemi à la Ville-au-Bois (Mine – Miette) dans l’Aisne, à l’âge de 27 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 05.05.1916. Raoul Marcel CHEVALLIER
    • Né le 2 septembre 1895 à Lisieux (Calvados).
    • Caporal au 289ème R.I. Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière communal de Roucy. Transféré dans le cimetière militaire français de Soupir 2, tombe n° 604.
  • 16.05.1916. Jean Baptiste Auguste CANTOT
    • Né le 13 avril 1881 à Meigné (Maine-et-Loire). Fils de Jean Baptiste CANTOT et d’Augustine GASNAULT. Marié à Augustine CHATENAY.
    • Canonnier servant au 2ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie Coloniale). Tué à l’ennemi au Bois Savart à Roucy (Aisne) à l’âge de 35 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole nationale Beaurepaire de Pontavert, tombe 1395. Croix de guerre avec étoile de bronze « servant : brave canonnier. Tué à son poste de combat, le 10 mai 1916, près de Roucy, dans l’accomplissement de son devoir ». J.O. du 19.11.1920
  • 22.05.1916. Lucien  BALEUX
    • Né le 31 janvier 1897 à Paris 19ème.
    • Soldat au 96ème R.I. Fusillé à la suite d'un jugement du tribunal de la 55e Division, à l’âge de 19 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1393.
  • 22.05.1916. Emile Frédéric LHERMENIER
    • Né le 15 avril 1894 à Yvré L’Evêque (Sarthe).
    • Soldat au 96ème R.I. Fusillé à la suite d'un jugement du tribunal de la 55e Division, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1397.
  • 22.05.1916. Félix Louis MILHAU
    • Né le 22 juillet 1894 à Marseillan (Hérault).
    • Soldat au 96ème R.I. Fusillé à la suite d'un jugement du tribunal de la 55e Division, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1396.
  • 22.05.1916. Paul Pierre REGOUDT
    • Né le 23 décembre 1889 à Dunkerque (Nord).
    • Soldat au 96ème R.I. Fusillé à la suite d'un jugement du tribunal de la 55e Division, à l’âge de 27 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (inscrit RECOUDT). Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1391.
  • 27.05.1916. Joseph GENTON
    • Né le 7 août 1891 à Paris 6ème.
    • 2ème classe au 1er R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Tué à l’ennemi à l’âge de 25 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 06.06.1916 Théophile  BOISSEAUX
    • Né le 15 août 1884 à Paris 12ème.
    • Soldat au 246ème Régiment d'Infanterie. Fusillé à la suite d'un jugement du tribunal de la 55e Division, à l’âge de 32 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1400.
  • 05.07.1916. Camille Aimé MERLET
    • Né le 4 juillet 1872 à Jouy-en-Pithiverais (Loiret).
    • Canonnier servant au 10ème R.A.P. (Régiment d’Artillerie à Pied). Mort par autolyse (suicide) à Roucy, le lendemain de son 44ème anniversaire. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (avec mention : « MEERLET Camille Aimé suicidé à la gare le 2 juillet 1916 »). Transféré dans la nécropole  Beaurepaire à Pontavert, tombe 1390.
  • 23.08.1916. Joseph NICOLI
    • Né le 29.11.1892 à Draveil (Essonne ex Seine-et-Oise)). Carrier. Fils de Jacques NICOLI et de Marie Alphonsine DRAVERT(?)
    • Soldat au 332ème  R.I. – 23ème Cie. Tué par une sentinelle lors de son évasion de la prison de Roucy (02) (Fiche individuelle remplie par son régiment). Toutefois, le Registre Matricule mentionne : « Tué à l’ennemi le 23 août 1916 à Roucy (Aisne) ». Il avait 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole nationale Beaurepaire à Pontavert, tombe 1479
  • 29.08.1916. Henri Paul Vital MAILLET
    • Né le 26 avril 1891 à Mens (Isère).
    • Soldat de 2ème classe au 44ème R.A. (Régiment d’Artillerie). Tué à l’ennemi en avant de Pontavert, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1082. A été cité : « canonnier : soldat très brave. Tué le 29 août 1916, alors que sous un bombardement violent de minenwerfer, il continuait à servir son canon devant Pontavert. » J.O. du 07.10.1920
  • 10.03.1917. Firmin Joseph AUDOUIT
    • Né le 21 janvier 1891 à Echaubrognes (Deux-Sèvres). Vicaire du diocèse de Poitiers, fils de Constant Firmin AUDOUIT, agriculteur, métayer, et de Marie Madeleine BODET.
    • Lieutenant au 89ème R.I. – 5ème Cie. Tué à l’ennemi par un éclat d’obus, au Bois de la Mine, à la Ville aux Bois, à l’âge de 26 ans. Inhumé le 12 mars 1917 dans le cimetière communal de Roucy avant son transfert, en 1934, au cimetière français de Soupir 2, tombe 605. Cité à l’ordre de la 10ème Division le 23.07.1915 : « A maintenu sous un violent bombardement sa section avec un sang-froid et un courage remarquable. Ayant été blessé n’a pas voulu se rendre au poste de secours. » - Cité à l’ordre du Corps d’Armée le 19.10.1916 : « Officier d’une grande bravoure. Au cours de l’attaque d’une tranchée, a fait preuve de brillantes qualités militaires, a atteint l’objectif qui était assigné à sa compagnie après une lutte qui a duré plusieurs heures, s’y est maintenu, a pris une mitrailleuse et a fait des prisonniers. » - Cité à l’ordre du Corps d’Armée le 26.12.1916 : « La 5e Compagnie du 89e Régiment d’Infanterie, sous les ordres du Lieutenant Audouit, s’est distinguée dans la nuit du 1er au 2 Octobre 1916 en attaquant vigoureusement sur un front de 300 mètres une tranchée allemande dont il s’est emparé après une lutte de 3 Heures, a pris une mitrailleuse et fait 6 prisonniers. A donné un bel exemple de solidarité au combat en profitant de son succès pour faciliter l’avance d’une fraction d’un corps voisin, s’est maintenu sur la position conquise et l’a organisé sous un bombardement violent. » - Cité à l’ordre de l’Armée le 17 août 1917 : « Officier d’une grande valeur qui, en de nombreuses circonstances, a donné des preuves d’une bravoure exceptionnelle et d’un attachement inébranlable au devoir. Est tombé glorieusement pendant un bombardement intense alors qu’il s’assurait que dans sa compagnie tout le monde était à son poste. ». Croix de guerre avec palme – Médaille militaire.
    • Un frère, Constant Julien Eugène, né le 4 novembre 1876, mort en 1915, à l’âge de 39 ans. Cause inconnue.
    • Un deuxième frère, Joseph Célestin Victor, né le 25 septembre 1882, soldat au 114ème R.I., mort le 2 janvier 1915 à l’hôpital auxiliaire de Calais (Pas-de-Calais), à l’âge de 33 ans. Inhumé au Carré Militaire du cimetière Calais Nord.
  • 17.03.1917. Emile Marcel BENARD
    • Né le 23 mai 1883 à Rouen (Seine-Maritime ex Seine-Inférieure). Journalier demeurant à Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Inférieure). Fils naturel de feue Marie Annonciade BENARD.
    • Sapeur au 1er R.G. (Régiment du génie). Mort d’éclats d’obus au Blanc Bois (Bois de Gernicourt) (Aisne), à l’âge de 33 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Médaille Militaire à titre posthume, J.O. du 30.17.1921. Croix de guerre avec étoile de bronze.
  • 19.03.1917. Georges Angel Fernand AUVINET
    • Né le 27 mai 1883 à Châtellerault (Vienne).
    • Lieutenant au 8ème R .G. (Régiment du Génie). Tué à l’ennemi à Pontavert, à l’âge de 33 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. A été cité : « lieutenant au 8e reg. du génie, section télégraphique de la 10e division d’infanterie : officier d’une haute valeur morale, d’un dévouement sans borne et d’une modestie sans égale. Payant d’exemple dans les conditions les plus difficiles. A tenu à se rendre sur les chantiers dont il avait la charge, malgré un violent bombardement, au cours duquel il a été tué. » J.O. du 10.08.1917
  • 19.03.1917. Osmond César François VERMEULEN
    • Né le 6 mars 1890 à Isbergues (Pas-de-Calais). Electricien, fils de Louis Alexandre Basile VERMEULEN, machiniste, et de Marie Philomène BIALAIS. Marié à Zoé Célina Joseph HOLBE. Un fils, Osmond Louis Joseph.
    • Caporal au 8ème R.G. (Régiment du Génie). Mort à Pontavert des suites de blessures de guerre, à l’âge de 27 ans. Inhumé dans le cimetière communal de Roucy. Transféré dans la nécropole nationale de Soupir 2, tombe 603.
  • 26.03.1917. Emile Henri BLANC
    • Né le 2 mars 1891 à Sarrians (Vaucluse).
    • Soldat au 236ème R.I. Tué à l’ennemi, à Roucy, à l’âge de 26 ans. Lieu d’inhumation non connu.
  • 28.03.1917. Antoine Paulin FERRANDO
    • Né le 10 juillet 1885 à Toulon (Var).
    • Brigadier au 117ème Régiment d’Artillerie Lourde (R.A.L.) Tué à l’ennemi à l’âge de 32 ans. A été cité : « brigadier : gradé rempli d’entrain, de zèle et de bravoure. Toujours prêt à payer de sa personne, exemplaire par son énergie et les services qu’il rendait dans sa pièce. Mort pour la France, à son poste de combat, le 28 mars 1917, frappé d’un éclat d’obus pendant qu’il servait sa pièce sous un violent bombardement ennemi devant Roucy. » J.O. du 7 novembre 1920
  • 01.04.1917. Léopold Léon HALLEHALLE
    • Né le 28 novembre 1875 à Marolles (Loir-et-Cher). Fils de Léon HALLEHALLE et de Clémence BICHON. Marié à Rose Louise Maria DEMOGE.
    • Soldat de 1ère classe au 17ème Régiment d’Infanterie Territoriale (R.I.T.) Cie Hors Rang. Tué à l’ennemi, à Roucy, à l’âge de 42 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1475.
  • 01.04.1917. Auguste MULLARD
    • Né le 23 septembre 1873 à Orléans (Loiret). Domestique, fils de Marie Augustine Césarine MULARD. Marié à Cécile Sophie LANGLET. Un fils, Georges Aristide Auguste Athanase, né en 1902.
    • Soldat de 2ème classe au 17ème R.I.T. Cie Hors rang. Tué à l’ennemi, à Roucy, à l’âge de 43 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1478. Croix de guerre avec étoile de bronze « brave soldat. Tombé glorieusement pour la France, le 1er avril 1917, devant Roncy (Roucy). » J.O. du 19.10.1922
  • 01.04.1917. Charles Ernest PAILLE
    • Né le 21 février 1888 à Lhéry (Marne). Fils de Charles Maxime PAILLE et de Marie Olive Virginie LECLERC dit ROGER
    • Soldat de 2ème classe (cavalier) au 10ème Régiment de Chasseurs à Cheval, éclaireur à la C.H.R. (Cie Hors Rang) du 17ème Régiment Territorial d’Infanterie (R.I.T.). Mort des suites de ses blessures de guerre à l’âge de 29 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 06.04.1917. Paul Marie Victor  CHAUMONT
    • Né le 24/03/1881 à Paris 5ème (Seine).
    • Soldat de 2ème classe au 331ème R.I. Tué à l’ennemi en service commandé, à l’âge de 36 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1476.
  • 06.04.1917. Alphonse PETIT
    • Né le 2 juin 1886 à Antony (Hauts-de-Seine ex Seine-et-Oise).
    • Sapeur au 1er Régiment du Génie (R.G.). Tué à l’ennemi au Bois de Gernicourt, à l’âge de 31 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans le carré militaire du cimetière communal d’Antony.
  • 09.04.1917. Jean Pierre BRODART (BRODARD)
    • Né le 8 septembre 1893 à Coulommiers (Seine-et-Marne). Fils de Paul René BRODARD, libraire, imprimeur, et de Marie Gabrielle NOTTE.
    • Sergent au 1er R.G. (Régiment du Génie). Mort par éclats d’obus au combat de la Miette – région de Gernicourt (Aisne), à l’âge de 23 ans. Inhumé au cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
    • Un frère, Paul André, mort à Saint-Hilaire-le-Grand le 25 septembre 1915, à l’âge de 23 ans.
  • 09.04.1917. Gaston Eugène MAROLLE
    • Né le 24 juillet 1887 à Bonneval (Eure-et-Loir).
    • Sapeur au 1er R.G. (Régiment de Génie). Mort des suites de blessures de guerre au Bois de Beaumarais (Aisne), à l’âge de 29 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. A été cité : « sapeur modèle, très brave et très dévoué. Mort pour la France au bois de Beaumarais, le 9 avril 1917. » J.O. du 04.10.1919
  • 15.04.1917. Paul René ALLIOT
    • Né le 7 février 1886 à Orléans (Loiret).
    • Soldat de 2ème classe au 331ème R.I. Tué en service commandé à Roucy, à l’âge de 31 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.

Début de l'offensive Nivelle le 16 avril 1917.

  • 16.04.1917. Felix GAUBIAC
    • Né le 6 août 1875 à Orthoux-Sérignac (Gard). Célibataire, fils de Félix GAUBIAC et de Marie MERCIER.
    • Conducteur de 2ème classe au 2ème E.T.E.M. (Escadron du Train des Equipages Militaires) - 31ème Cie. Tué à l’ennemi au cours d’un bombardement (au bivouac du Bois Savart à Roucy), à l’âge de 42 ans. Inhumé dans le cimetière militaire de la Maison Bleue à Cormicy (Marne), tombe 4986. Croix de guerre avec étoile de bronze : « très bon conducteur ayant toujours fait preuve de sang-froid. Tué pour la France, pendant un violent bombardement, le 16 avril 1917, à Roucy. » J.O. du 13 novembre 1920.
  • 16.04.1917. Louis Armand KNAU
    • Né le 18 décembre 1878 à Paris 3ème.
    • Sous-lieutenant au 313ème R.I. – 17ème Cie. Tué à l’ennemi à la Forêt de la Ville aux Bois (Aisne), à l’âge de 38 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1394.
  • 16.04.1917. Jean Gustave Clément LEDOUX
    • Né le 5 avril 1866 à Juillé (Charente). Fils de Jean LEDOUX, négociant en vin, maire de Juillé de 1859 à 1870, et de Marie PERILLAUD
    • Chef de bataillon au 313ème R.I. Tué à l’ennemi à la Forêt de la Ville au Bois (Aisne), à l’âge de 51 ans. Inhumé provisoirement à Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Chevalier de la Légion d’Honneur, Croix de Guerre avec palme et étoile de bronze. « officier supérieur qui a donné un magnifique exemple de sang-froid, d’esprit de sacrifice et de mépris du danger. Le 16 avril 1917 après avoir brillamment enlevé son bataillon à l’assaut de positions fortement organisées, s’est maintenu héroïquement pendant 12 heures dans les lignes ennemies à la tête d’un petit groupe dont il a été l’âme ; résistant à de violentes contre-attaque dans les conditions les plus difficiles et n’abandonnant sa position qu’après avoir brulé toutes ses munitions. A été mortellement blessé en regagnant nos lignes. »
  • 16.04.1917. Auguste Louis LEMAIRE
    • Né le 19 juin 1881 à Châteauneuf-sur-Loire (Loiret). Vigneron, fils d’Auguste François LEMAIRE, vigneron, et de Thérèse DOMAIN, vigneronne. Marié à Célestine Marie BARBACHOUX.
    • Soldat brancardier au 131ème R.I. Tué à l’ennemi à La Mutte Duterne - Beaurepaire à Pontavert, à l’âge de 35 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 16.04.1917. Achille Célestin Marius MAZURAY
    • Né le 1er février 1890 à Saint-Aignan-des-Gués (Loiret).
    • Soldat brancardier au 131ème R.I. Tué à l’ennemi à Beaurepaire (Aisne) à l’âge de 27 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 16.04.1917. Henri Jules Joseph MARCHAND
    • Né le 5 janvier 1889 à Paris 3ème.
    • Sous-lieutenant au 89ème R.I. Tué à l’ennemi au Nord-Ouest de La Ville-au-Bois (Aisne), à l’âge de 28 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans le carré militaire du cimetière communal des Lilas (Seine-Saint-Denis ex département de la Seine).
  • 16.04.1917. Roger Bénédict NÊTRE (Roger Benoist, par erreur, sur certains documents)
    • Né le 21 janvier 1898 à Paris 17ème (Seine). Fils de Georges NÊTRE, ingénieur des manufactures de l’Etat à Paris, et de Benedict GOLDSCHMIDT.
    • Sous-lieutenant au 45ème R.A. (Régiment d’Artillerie) – 121ème Batterie. Engagé volontaire à l’âge de 17 ans. Tué à l’ennemi à la ferme de la Sapinière près Pontavert (Aisne), à l’âge de 19 ans. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy. Son corps semble avoir été transféré au Père Lachaise à Paris. Chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume. Croix de guerre (avec palme et étoile) : « sous-lieutenant à titre temporaire, au 45e rég. d’artillerie, 121e batterie : Engagé volontaire. Officier d’artillerie de grande valeur, d’un courage et d’un sang-froid remarquables. A, en toutes circonstances fait preuve de la plus grande ardeur combative et du mépris du danger le plus absolu. Le 16 avril 1917, sa mission terminée, s’est précipité avec l’infanterie à l’assaut des positions ennemies et a trouvé, en chargeant une mort glorieuse. » J.O. du 09.08.1917
    • Article paru dans « L’Univers israélite » du 22.06.1917 : « On nous annonce la mort au champ d’honneur de : …/… M. Roger Nêtre, sous-lieutenant d’artillerie, frappé mortellement, le 16 avril 1917, au moment où il se portait, avec l’infanterie, à l’assaut d’une position fortifiée. Il avait déjà été cité le 21 février à l’ordre du … régiment d’infanterie. Il était le fils de M. Georges Nêtre, administrateur des manufactures de l’Etat. »   
    • Sa sœur, Suzanne NÊTRE, est morte en déportation à Bergen Belsen le 8 mars 1945, à l’âge de 49 ans.
  • 16.04.1917. Germain Félix Alexandre PILON
    • Né le 27 septembre 1893 à Vievy-le-Rayé (Loir-et-Cher). Etudiant à Paris, répétiteur au collège de Pontoise.
    • Aspirant au 89ème R.I. Tué à l’ennemi à La Ville aux Bois, position du Bois des Buttes (Aisne), à l’âge de 23 ans. Inhumé dans le cimetière militaire de Roucy (PILLON Germain). Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1091.
  • 16.04.1917. Pierre Marie RABIER
    • Né le 10 août 1891 à Beaugency (Loiret).
    • Sous-lieutenant au 313ème R.I. Tué à l’ennemi à la Forêt de la Ville-au-Bois, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. A été cité : « sous-lieutenant : jeune officier d’une grande bravoure et d’une remarquable énergie. Au combat du 16 avril 1917, à la tête d’une section de mitrailleuses, a résisté pendant cinq heures sur une position conquise presque complètement encerclée, refusant de se rendre et qu’il n’a abandonnée qu’après avoir brûlé toutes ses munitions. A été mortellement blessé. » J.O. du 30.10.1919
  • 16.04.1917. REBHUN Ferdinand
    • Né le 21 septembre 1894 à Nancy (Meurthe-et-Moselle). En 1913 était élève à l’Ecole Normale d’Instituteurs. Il a été instituteur adjoint à l’école Ory à Nancy.
    • Lieutenant au 89ème R.I. – 1ère Cie. Mort des suites de blessures de guerre au Nord-Ouest de La Ville-au-Bois (Aisne), à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Il avait été blessé les 28 février et 17 mars 1915.
  • 16.04.1917. Henri Victor Lucien RICHARD
    • Né le 19 octobre 1879 à Varennes-sur-Amance (Haute-Marne).
    • Capitaine au 313ème R.I. Tué à l’ennemi à Forêt de la Ville aux Bois (Aisne), à l’âge de 38 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1399. A été cité : « capitaine : excellent commandant de compagnie qui, le 16 avril 1917 a enlevé d’une façon superbe son unité malgré un barrage violent d’artillerie et de mitrailleuses. S’est élancé à sa tête contre un ouvrage puissamment fortifié et est tombé héroïquement au moment où ses premières vagues y pénétraient. » J.O. du 31.01.1920
  • 16.04.1917. Maurice Sulpice Géry (Jéry) ROUSSEAU
    • Né le 13 février 1895 à Râches (Nord).
    • Sous-lieutenant au 313ème R.I. – 18ème Cie. Tué à l’ennemi à la Forêt de la Ville au Bois (Aisne), à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de la Légion d’Honneur. Citation à l’ordre de la Brigade et à l’ordre du 5ème corps d’armée.
  • 17.04.1917. Jean Samuel CHAIGNEAU
    • Né le 6 janvier 1881 à Mouchamps (Vendée).
    • 2ème canonnier servant au 117ème R.A.L.H. (Régiment d’Artillerie Lourde Hippomobile). Tué à l’ennemi, position Nord de Roucy, à l’âge de 36 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1008. A été cité : « canonnier, conducteur brave et dévoué. A été tué à son poste de combat, par un obus ennemi, le 17 avril 1917, devant Roucy. » J.O. du 07.11.1920
  • 17.04.1917. André DENAMBRIDE
    • Né le 1er mai 1895 à Paris 2ème (Seine). Fils de François DENAMBRIDE, employé de commerce, et d’Elise Joséphine DECUGNON, employée de commerce.
    • Caporal au 313ème R.I. Agent de liaison, mortellement blessé, deux semaines avant ses 22 ans, à Juvincourt / forêt de la Ville aux Bois (Aisne), lors de l’offensive du Chemin des Dames, en portant un message sous le feu ennemi. Inhumé provisoirement dans le cimetière communal de Roucy sous le nom d’André DINAMBRIDE. Lieu d’inhumation définitif non connu. 
  • 17.04.1917. Maurice Joseph Henri LAPOINTE
    • Né le 3 mars 1888 à Paris 16ème (Seine)
    • 2ème canonnier au 117ème R.A.L.H. (Régiment d’Artillerie Lourde Hippomobile). Venu du 8ème R.A.L. Tué à l’ennemi à l’âge de 29 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Marie Joseph Maurice). Transféré à la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 930.
  • 17.04.1917. Théodore Pierre LEBLOND
    • Né le 26 février 1887 à La Plaine (Maine-et-Loire).
    • Soldat au 77ème R.I. Tué à l’ennemi dans le secteur de Berry-au-Bac, à 300 m au Sud de Roucy, à l’âge de 30 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1001. Croix de guerre avec étoile de bronze : « soldat courageux. A été tué à son poste de combat, le 17 avril 1917, près de Berry-au-Bac. » J.O. du 06.11.1920
  • 17.04.1917. Maurice Euryale PRIVE
    • Né le 20 avril 1878 à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines ex Seine-et-Oise).
    • Sergent au 17ème R.I.T. (Régiment d’Infanterie Territoriale) – 1ère Cie. Mort à Roucy des suites de blessures de guerre, 3 jours avant ses 39 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 19.04.1917. Joseph David SOURNAC
    • Né le 28 février 1884 à Terrou (Lot).
    • Cavalier de 2ème classe au 8ème R.C.C. (Régiment de Chasseurs à Cheval). Tué à l’ennemi à La-Ville-aux-Bois-les Pontavert, à l’âge de 33 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1003. Croix de guerre avec étoile de bronze : « cavalier détaché au 131e reg. d’infanterie comme éclaireur monté. A été tué, le 19 avril 1917, alors qu’il guidait une corvée de munitions, en première ligne, sur un terrain violemment battu par les mitrailleuses et l’artillerie. » J.O. du 24.09.1919.
    • Mentionné décédé à Roucy le 21 avril 1917 dans l’Historique du 8ème Régiment de Chasseurs à Cheval.
  • 22.04.1917. Célestin MARCHEAU
    • Né le 13 mars 1892 à Luzillé (Indre-et-Loire).
    • Soldat au 331ème R.I. Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 22.04.1917. Edouard David RODRIGUES
    • Né le 29 juillet 1879 à Bordeaux (Gironde).
    • Maréchal des Logis au 331ème R.I. ; venu du 20ème Dragons. Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 37 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Mal des Logis au 15ème Dragons). Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 24.04.1917. Eugène THIERRARD
    • Né le 4 janvier 1878 à Rocroi (Ardennes). Tailleur d’habits. Fils de Jean Baptiste Eugène THIERRARD et de Marie BERGER. Marié le 2 juin 1914 à Anna Charlotte ROBILLARD, couturière.
    • Soldat au 15ème  R.I.T. (Régiment d’Infanterie Territoriale). Décédé des suites de ses blessures de guerre, à l’âge de 39 ans. Inhumé dans la nécropole de  La Maison Bleue à Cormicy, tombe 1303. A été cité : « soldat méritant. Frappé mortellement pendant l’accomplissement d’une mission qui lui avait été confiée, le 24 avril 1917. » J.O. du 5.11.1920.
  • 02.05.1917. Alfred Benjamin Casimir DEPUYDT
    • Né le 14 septembre 1880 à Merckeghem (Nord). Ecangueur* de lin. Fils de François Félix DEPUYDT, ouvrier, et de Marie Léonie Sophie MINNE. Marié le 8 janvier 1910 à Rachel Isabelle Marie Noémie HENDRICX. Trois enfants : Marcel né en 1910, Marceline née en 1912, et Jeanne née en 1915.
    • Soldat de 2ème classe au 89ème R.I – 9ème Cie (venu du 110ème R.I.). Tué à l’ennemi au Bois Rouvroy à Roucy (Aisne), à l’âge de 37 ans. Inhumé à la nécropole de La Maison Bleue à Cormicy (Marne), tombe 557.

* Ecanguer = broyer le chanvre ou le lin pour en détacher la paille.

  • 02.05.1917. Jean-Marie LAZARDEUX
    • Né le 20 novembre 1880, au hameau de Montceau, à Savigny-en-Terre-Plaine (Yonne). Cultivateur, fils de Charles Honoré LAZARDEUX, fermier, et de Félicie Joséphine DIOT. Marié le 8 novembre 1904 à Marie Léonie FORTIER.
    • Soldat de 2ème classe au 89ème R.I. – 9ème Cie. Tué à l’ennemi au Bois Rouvroy à Roucy, à l’âge de 36 ans. Inhumé dans le cimetière communal de Savigny-en-Terre-Plaine. Croix de guerre avec étoile de bronze : « soldat dévoué. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 2 mai 1917 près de Roucy. » J.O. du 4.07. 1922.
    • Un frère, Joseph Alfred, tué à l’ennemi au combat de Monastir (Serbie), à l’âge de 33 ans. Inhumé à Snegovo (Serbie).
  • 03.05.1917. Anatole Alexandre Alfred  DUCHAUSSOIS
    • Né le 20 octobre 1891 à Busigny (Nord). Fils d’Alexandre Joseph DUCHAUSSOIS, garçon brasseur, et de Marie Rosalie Félicité LOBJOIS.
    • Soldat de 2ème classe au 89ème R.I. (venait du 6ème Régiment d’Artillerie). Tué à l’ennemi à Roucy – La-Ville-aux-Bois à l’âge de 25 ans. Inhumé dans le cimetière Beaurepaire à Pontavert, tombe 4503.
  • 03.05.1917. Jules Pierre SAINT-LEGER
    • Né le 28 septembre 1892 à Montpellier (Hérault). Domicilié à Mende (Lozère).
    • Soldat de 2ème classe au 89ème R.I. 9ème Cie. Tué à l’ennemi, à la Ville-au-Bois près de Roucy, à l’âge de 24 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 4523. Croix de guerre avec étoile de bronze « soldat dévoué. Est tombé glorieusement à son poste de combat, le 3 mai 1917, près de Roucy. » J.O. du 4 juillet 1922.
  • 07.05.1917. Maurice Alphonse Ernest CHENNEBAULT
    • Né le 28 décembre 1894 à Grézillac (Gironde). Cultivateur à Aïn Bessem, canton d’Alger (Algérie). Fils d’Ernest CHENNEBAULT et de Marie BELAMBIE. 
    • Sapeur au 1er R.G. (Régiment du Génie). Tué à l’ennemi à Pontavert, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1012.
  • 12.05.1917. Yves Marie BESCOND
    • Né le 13 août 1878 à Plourin (Finistère).
    • Sapeur-mineur au 6ème R.G. (Régiment du Génie) – Cie 11/1T. Mort par suicide au cantonnement de Roucy (sur fiche remplie par le Corps), à l’âge de 38 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1002. Contrairement au « genre de mort » indiqué sur la fiche remplie par le régiment, a reçu la Croix de guerre avec étoile de bronze pour le motif : « brave sapeur. Tombé glorieusement au champ d’honneur, le 13 mai 1917, à Roncy. » J.O. du 21.08.1922
  • 28.05.1917. Antoine Alexandre BERTRAND
    • Né le 20 avril 1878 à Sébazac-Concourès (Aveyron).
    • 2ème classe. Conducteur au 5ème E.T.E.M. (Escadron du Train des Equipages Militaires). Tué à l’ennemi par éclats d’obus, à l’âge de 39 ans. Inhumé dans le cimetière militaire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1005.
  • 13.06.1917. Henri Désiré VALEMBRAS
    • Né le 15 octobre 1887 à Avernes-sous-Exmes (Orne). Domestique, fils d’Emile Jacques Victor VALEMBRAS et d’Angélina Rosalie COIFFEY
    • Soldat au 313ème R.I. Condamné à mort par le conseil de guerre pour acte collectif de désobéissance. Fusillé pour l’exemple à l’âge de 30 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (sous le nom de VALANDRAS). Transféré dans la nécropole  Beaurepaire à Pontavert, tombe 1010.
  • 18.06.1917. Louis Marie Charles DAUVERGNE
    • Né le 23 novembre 1887 à Dourdan (Essonne ex Seine-et-Oise). Charretier, fils d’Alfred Charles DAUVERGNE, ouvrier sellier, carrossier, et de Louise Honorine VALTAT, lingère. Marié à Germaine Jeanne Eugénie CORSON 
    • 2ème canonnier à la 3ème batterie au 13ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Mort accidentellement en service à l’âge de 29 ans. Lieu d’inhumation non connu.
  • 24.06.1917. Henri Marie Achille ROUSTIT
    • Né le 1er février 1875 à Saint-Martin-de-Londres (Hérault). Fils d’Achille ROUSTIT et de Marie JAOUL. Marié à Angèle Louise Augustine RAISON. Deux filles de 13 et 11 ans.
    • Soldat de 2ème classe au 122ème R.I.T. (Régiment d’Infanterie Territoriale). Tué à l’ennemi au Bois de Gernicourt, région de Pontavert (Aisne), à l’âge de 42 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 928.
  • 04.07.1917. Pierre Maurice CHAMBAS
    • Né le 18 mai 1889 à Magnac-sur-Touvre (Charente).
    • Sapeur au 1er R.G. (Régiment du Génie). Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 28 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1011.
  • 11.07.1917. Julien Calixte LACOMBE
    • Né le 28 mars 1889 à Cabanès (Aveyron)
    • 2ème classe au 76ème R.I. Venu du 16ème S.C.O.A. (Section de Commis et Ouvriers militaires d’Administration). Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 28 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 2025.
  • 22.07.1917. Prosper Baptiste BONNET
    • Né le 2.09.1886 à Aujols Vimenet (Aveyron). Célibataire, cultivateur, fils de Julien Casimir BONNET, cultivateur, et de Rosalie Julie DELPAL 
    • Soldat, 1er Sapeur pontonnier au 7ème R.G. (Régiment du Génie). Tué par éclats d’obus à La Plâtrerie, commune de Roucy à l’âge de 31 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 3894. Croix de guerre avec étoile de bronze : excellent sapeur qui a fait preuve depuis le début de la campagne de courage et de dévouement. A été tué par éclat d’obus, le 22 juillet 1917, en assurant l’entretien de passages sur l’Aisne. » J.O. du 19.05.1920
  • 23.07.1917. Henri Théodule CLEMENT
    • Né le 26 février 1891 à Muides-sur-Loire (Loir-et-Cher).
    • Soldat de 2ème classe au 113ème R.I. Tué à l’ennemi à Pontavert – Roucy, à l’âge de 26 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. Croix de guerre avec étoile d’argent : « soldat de 1ère classe : brave soldat, dévoué, qui a toujours fait vaillamment son devoir. Tué à l’ennemi, le 22 juillet 1917, à Pontavert » J.O. du 15.11.1921
  • 11.09.1917 Joseph Jean Marie Laurent GALLOT
    • Né le 2 mai 1896 à Tourlaville (Manche).
    • Soldat de 2ème classe au 4ème R.I. Tué à l’ennemi au Combat de Roucy, à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 931.
  • 09.11.1917. Hyacinthe Léon Zénobe CAVILLON
    • Né le 29.11.1885 à Bonneville (Somme). Fils de Géoffroy Bienaimé CAVILLON, manouvrier, et de Joséphine Irma LOUETTE, journalière. Marié à Hélène Mathilde PELLETIER.
    • Canonnier conducteur au 105ème R.A.L. (Régiment d’Artillerie Lourde). Tué au champ d’honneur à Roucy, à l’âge de 33 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 09.11.1917. Jules Fleury LECUYER
    • Né le 19 juin 1884 à Maisnières (Somme). Fils de Charles Eugène LECUYER, domestique de charrue, journalier, et de Marie Adèle Hermelinde LOISELLE, domestique. Marié en 1908 à Marie Marthe GROGNET
    • Premier canonnier conducteur au 105ème R.A.L. (Régiment d’Artillerie Lourde). Tué à l’ennemi à Roucy (Aisne), à l’âge de 33 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu. A été cité : « a toujours été un vaillant canonnier, faisant constamment preuve de courage et de dévouement. Tué glorieusement, le 9 novembre 1917, à Roucy (Aisne).» J.O. du 27 décembre 1924.
  • 10.11.1917. Auguste Arsène MATHON
    • Né le 28 janvier 1873 à Viviers (Ardèche). Marin, marié à Maria Louise MASSEBEUF.
    • Sapeur au 6ème R.G. (Régiment du Génie) - recrutement de Marseille. Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 44 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 10.11.1917. Albert Marius TARDIEU
    • Né le 19 novembre 1874 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
    • Sapeur au 6ème R.G. (Régiment du Génie). Tué à l’ennemi à Roucy, à 4 heures, à l’âge de 42 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 932.
  • 19.02.1918. Louis WAYDEC
    • Né en 1897 à Paris. Ouvrier agricole à Wail (Pas-de-Calais). 
    • 2ème canonnier servant au 110ème R.A.L.H. (Régiment d’Artillerie Lourde Hippomobile) – 3ème batterie. Tué à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 929. Inscrit sur le monument aux morts de Wail. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave canonnier, belle attitude au feu. Mort pour la France, le 19 février 1918, au bois de Germicourt, en faisant vaillamment son devoir. » J.O. du 29.07.1924
  • 23.02.1918. Louis Ernest Joseph LENOIR
    • Né le 12 février 1893 à Rebreuve-sur-Canche (Pas-de-Calais). Fils d’Adolphe LENOIR, meunier, et d’Isidorine BECLIN.
    • 2ème canonnier servant au 41ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). – 8ème batterie. Tué à l’ennemi devant Juvincourt (Aisne), quelques jours après ses 25 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1089.
  • 01.03.1918. François CHAZEAUD
    • Né le 23 mai 1897 à Saint-Junien (Haute-Vienne). Fils de François CHAZEAUD, cultivateur, chiffonnier, mégissier, et d’Anne DUPUY, cultivatrice.
    • Soldat au 43ème R.I. Mort à Pontavert des suites de blessures de guerre, à l’âge de 20 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 01.03.1918. Albin MICHEL
    • Né le 14 février 1882 à Roquedur (Gard).
    • Soldat au 43ème R.I. Mort des suites de blessures de guerre à Pontavert, à l’âge de 36 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1087. 
  • 01.03.1918. Oscar Joseph POULET
    • Né le 25 janvier 1897 à Bully, aujourd’hui Bully-les-Mines (Pas-de-Calais). Fils de Louis Joseph POULET, houilleur, et de Marie Céline PAPIN, servante, décédée en 1906.
    • Soldat au 43ème R.I. Tué à l’ennemi à Pontavert, à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1086.
    • Son frère, Fernand, tué à l’ennemi le 31 décembre 1914 à Vienne-le-Château (Marne), à l’âge de 21 ans.
  • 01.03.1918. Jean Baptiste Lucien QUAGLIARINI
    • Né le 26 avril 1888 à Massangis (Yonne). Fils de Téobaldo QUAGLIARNI, employé de chemin de fer, et de Rosalia ISABEY, aubergiste.
    • 2ème classe au 327ème R.I. Tué à l’ennemi à Roucy, au secteur de La Ville aux Bois (Aisne), à l’âge de 29 ans. Inscrit sur le monument aux morts de Prats (Jura) ainsi que son frère Pierre. Croix de guerre avec étoile de bronze : brave soldat. Tombé pour la France, le 2 mars 1918, au secteur de la Ville-au-Bois, en faisant tout son devoir. » J.O. du 08.06.1921. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 496.
  • 01.03.1918. Charles Amand Marceau REES
    • Né le 14 juillet 1896 à Dunkerque (Nord). Fils d’Amand Hubert REES et de Malvina Elisa Laurence BABELAINE.
    • Soldat au 43ème R.I. Tué à l’ennemi à Pontavert à l’âge de 21 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1477.
  • 14.03.1918. Louis MEHER
    • Né le 30 juin 1880 à Ennetières-en-Weppes (Nord). Fils d’Emile Joseph MEHER et d’Eugénie Mathilde POLLET. Marié à Germaine GAMELIN.
    • Conducteur 1er E.T.E.M. (Escadron du Train des Equipages Militaires). Mort subitement au cours du service à Roucy, à l’âge 38 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1398.
  • 21.03.1918. Pierre MARTIN
    • Né le 28 mars 1898 à Paris 3ème.
    • 2ème canonnier servant au 263ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne) – 44ème batterie (venu du 36ème R .A.C.). Mort des suites de blessures de guerre à Pontavert, une semaine avant ses 38 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole de Beaurepaire à Pontavert, tombe 1004.
  • 23.03.1918. Gilles Vincent Joseph FRANQUELIN
    • Originaire de Longvillers (Somme). Né le 10 juillet 1891.
    • Cuirassier au 9ème Cuirassiers. Tué à l’ennemi à l’âge de 26 ans. Lieu d’inhumation non connu.
  • 24.03.1918. Joseph Médard Victor ENNUYER
    • Originaire de Mesnil-Bruntel (Somme). Né le 20 août 1886.
    • Cuirassier au 9ème Cuirassiers. Disparu à Roucy (Aisne) à l’âge de 31 ans. Lieu d’inhumation non connu.
  • 30.09.1918. Pierre CHACOU
    • Né le 1er mars 1887 à Armendarits (Pyrénées-Atlantiques ex Basses –Pyrénées). Sandalier, fils de Samson dit Jean-Pierre CHACOU et de Marie Baptiste PIREZ. Marié le 9 juillet 1914 à Anne DAGUERRE.
    • 2ème classe au 2ème B.I.L.A. (Bataillon de marche d’Infanterie Légère d’Afrique). Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 31 ans. Lieu d’inhumation non connu.
    • Un frère, Jean-Baptiste, né le 10 juin 1890, blessé par balle à Soyécourt (Somme) le 5 septembre 1916. Réformé le 17 janvier 1918 pour tuberculose pulmonaire, décédé le 25 février 1919.
  • 02.10.1918. François Louis GUILLERMIN
    • Né le 10 juin 1890 à Moyé (Haute-Savoie).
    • 2ème classe au 3ème B.I.L.A. (Bataillon de marche d’Infanterie Légère d’Afrique). Tué à l’ennemi. Mort au combat de Roucy, à l’âge de 28 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 2782.
  • 02.10.1918. Georges André PARSY
    • Né le 19 novembre 1886 à Sauchy-Lestrée (Pas-de-Calais). Garçon de restaurant, fils de Philippe Louis PARSY et de Marie Augustine MOREZ.
    • 2ème canonnier conducteur au 275ème R.A.C. (Régiment d’Artillerie de Campagne). Blessé en service commandé le 10 mai 1918. Tué à l’ennemi à l’âge de 32 ans. Lieu d’inhumation non connu.
  • 02.10.1918. André Victor SOUBEYRAND
    • Né le 7 novembre 1897 à Romans (Drôme). Célibataire, fils de Georges Calixte Antoine SOUBEYRAND, voyageur de commerce, et de Joséphine Louise SERVE
    • 2ème classe au 3ème Régiment de Zouaves – 9ème Cie. Tué à l’ennemi à Roucy. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans le caveau familial, dans le cimetière communal de Romans. A été cité : « fusilier d’élite et particulièrement courageux, s’étant fait remarquer à maintes reprises par son mépris du danger. Tombé glorieusement au champ d’honneur, à l’attaque du 30 septembre 1918, à Roucy. » J.O. du 26.05.1920
  • 03.10.1918. Henri Auguste Félix  BERGER
    • Né le 3 janvier 1874 à Beaumont (Sarthe). Marié à Marie Gilberte DURIN. Une fille, Suzanne, Antoinette, née à Nanterre le 30 avril 1907.
    • Soldat de 2ème classe au 17ème R.I.T. (Régiment d’Infanterie Territoriale). Mort des suites de ses blessures de guerre, à Roucy, près du moulin à vent. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 2091. A été cité : soldat brave et toujours courageux. Tué à l’ennemi dans l’accomplissement de sa mission, le 3 septembre 1918. » J.O. du 23.05.1920
  • 03.10.1918. Camille Simon Marius DUBOST
    • Né le 19 février 1896 à Thel (Rhône).
    • 2ème classe, zouave au 3ème Bis Régiment de Zouaves. Tué à l’ennemi à Roucy, à l’âge de 22 ans. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Transféré dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 1088.
  • 08.10.1918. Louis Marius BROCHET
    • Né le 11 novembre 1896 à Saint-Jean-d’Arvey (Savoie). Fils de Joseph BROCHET et de Jeanne PACHOUD.
    • Soldat de 2ème classe au 119ème R.I. Tué à l’ennemi à l’âge de 21 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 2080. Croix de guerre avec étoile d’argent : « bon soldat, belle attitude au feu. Tué glorieusement à son poste de combat, le 8 octobre 1918 à Roncy… » J.O. du 20.01.1925.
  • 08.10.1918. René Emile Louis MESLIN
    • Né le 2 octobre 1896 à Saint Jorés (Manche).
    • 2ème classe au 119ème R.I. Tué à l’ennemi, quelques jours après ses 22 ans. Lieu d’inhumation non connu. Croix de guerre avec étoile de bronze : « brave soldat, tué à son poste de combat, à Roucy (Marne), le 8 octobre 1918. »
  • 08.10.1918. Henri Eloi Victor VITARD
    • Né le 4 janvier 1886 à Hérouvillette (Calvados).
    • Soldat de 2ème classe au 119ème R.I. Tué à l’ennemi, lors de la dernière attaque vers Craonne dans le secteur sud du Chemin des Dames, entre Roucy et Pontavert, à l’âge de 32 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 3462.
  • 09.10.1918. Jean Marie AUBEL
    • Né le 15.11.1897 à St-Eloy-les-Mines (Puy-de-Dôme)
    • Soldat de 2ème classe au 119ème R.I. Tué à l’ennemi à l’âge de 20 ans. Lieu d’inhumation non connu. Croix de guerre avec étoile d’argent : « Tué glorieusement pour la France, le 9 octobre 1918, à Roucy (Marne), en se portant crânement à l’attaque des positions ennemies puissamment organisées ». J.O. du 29.11.1924. 
  • 09.10.1918. Alfred Henri Joseph MALBRANCQ
    • Né le 8 mars 1893 à Saint-Omer (Pas-de-Calais). Fils d’Alfred MALBRANCQ et de Marie Elisabeth Cornélie VISSOCQ
    • Blessé par éclat d’obus le 3 juillet 1917. « sergent au 119e reg. d’infanterie : sous-officier d’une conscience et d’une bravoure sans pareilles. Suivant, en juillet 1917, un cours de F .M, dans un village de l’arrière ; apprend que son régiment est appelé à attaquer. Demande à rejoindre son unité et y arrive dans le plus bref délai. Volontaire pour diriger un coup de main sur une barricade ennemie, a été blessé au moment où il atteignait son objectif ». J.O. du 7.11.1917.
    • Nommé sous-lieutenant au 119ème R.I. le 28 septembre 1917. Reçoit la Légion d’Honneur le 10 juillet 1918. « sous-lieutenant à titre temporaire (active) au 119e rég. d’infanterie : officier d’un courage éprouvé, d’une initiative toujours en éveil. Au cours d’une attaque, a exécuté un vigoureux nettoyage d’un champ d’entonnoirs, et a ramené de nombreux prisonniers, du matériel et des documents importants. Cinq blessures. Cinq citations. » J.O. du 01.10.1918.
    • Lors des combats du 9 octobre 1918, à son Chef de Bataillon qui l’invite à quitter momentanément sa compagnie pour dire un dernier adieu à son frère Pierre, sergent fourrier au 119ème R.I., mortellement frappé à Pontavert, il répond : « Ma douleur est grande, mais la situation est trop grave pour que j’abandonne mes hommes ». (119ri.pagesperso-orange.fr). Il est tué quelques heures plus tard, à l’âge de 25 ans, d’une balle dans la tête, en exécutant une reconnaissance. Croix de Guerre avec Palme (cinq blessures, cinq citations).
    • Inhumé, ainsi que son frère Pierre, dans le cimetière communal de Ventelay (Marne)
  • 11.10.1918 Fernand Anatole Marius DUHAMEL
    • Né le 6 septembre 1895 à La Heunière (Eure)
    • Caporal au 119ème R.I. Tué à l’ennemi au combat de Roucy-Pontavert, à l’âge de 23 ans. Inhumé dans la nécropole Beaurepaire à Pontavert, tombe 4969. Médaille militaire. « caporal au 119e reg. d’infanterie : excellent gradé. Au cours du combat au 10 octobre 1918, ayant reçu une grave blessure, a refusé de quitter son poste et s’y est maintenu jusqu’au moment où il fut atteint par une balle à la tête. Mort des suites de ses blessures. A été cité. » J.O. du 13.09.1919
  • Date indéterminée – soldat inconnu
    • Sur état du 5.12.1917 est mentionné un soldat français inconnu inhumé à Roucy « à 7m80 au Nord du Chemin de Grande Communication n° 22 de Concevreux à Cormicy mesure prise normalement et à 25m60 à l’Est de la borne hecto 2.200 dans un terrain appartenant à Mr Charlemagne. Lieu dit « Les Epinettes ». avec comme indication : « Un écusson de col trouvé aux abords de la tombe et portant le n° 127, ferait supposer que le militaire inhumé appartenait au 127e d’Inf. »

Américains :

  • Deux soldats américains anonymes inhumés dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Seules indications, portent les numéros 191 et 192 sur « l’additif » du relevé du 31 janvier 1918 du cimetière militaire de Roucy.

 

Britanniques :

  • Aucune trace trouvée de soldats britanniques morts ou inhumés à Roucy.  

 

Tchécoslovaque :

 

Allemands :

  • 26.09.1914. ZIGLER
    • Soldat allemand. Mort à l’Ambulance 8/1 à Roucy. Inhumé provisoirement : « A 5m70 au Nord du Cimetière Militaire et à 12m70 à l’est du chemin de la Maladrerie, mesure prise normalement dans un terrain appartenant au Bureau de Bienfaisance de Roucy, leu dit : La Maladrerie. » Lien d’inhumation définitif non connu.
  • 18.08.1916. Soldat allemand inconnu du 13ème Land.
    • Inhumé provisoirement : « Cimetière Militaire au Nord de la commune de Roucy limité à l’Ouest par le chemin de la Maladrerie et au Sud par l’avenue du château dans un terrain appartenant au Bureau de Bienfaisance de Roucy, leu dit : La Maladrerie. » Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 18.08.1916. STEHL Frédéric
    • Soldat au 13ème Land. - 5ème Cie – 2ème B. Mort à l’Ambulance 8/1 à Roucy. Inhumé provisoirement : « Cimetière Militaire au Nord de la commune de Roucy limité à l’Ouest par le chemin de la Maladrerie et au Sud par l’avenue du château dans un terrain appartenant au Bureau de Bienfaisance de Roucy, leu dit : La Maladrerie. » Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 27.05.1918. Karl JOHAE.
    • Gefreiter (soldat de 1ère classe au Bas-Rhin Fusilier Regiment n° 39 – rebaptisé le 26.10.1918 Fusilier Regiment « général Ludendorff »). Feldlazarett 30 (hôpital de campagne 30). Beerdigt (enterré) Roucy.
  • 27.05.1918. Dietrich LAUENSTEIN
    • Leutnant. Beerdigt Roucy. Musketier. Transféré dans le cimetière allemand de Laon – Champ de manœuvre, tombe 1914.
  • 27.05.1918. Hermann MULLER
    • Leut. Ris IR 111 (Infanterie Regiment). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 198). Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 07.06.1918. Henry KANNGIESSER
    • Né le 26.11.1897 à Kassel.
    • Vizefeldwebel (Sergent) au 286ème (?). Infolge Krankheit (mort de maladie). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Henri KANNGIESSER n° d’ordre 197). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 409 (carré 3)
  • 21.07.1918 KRÜGER
    • Reg. 6. (Pas d’autres renseignements). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 196). Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 28.07.1918. Walter MEDECKE
    • Sergent – Reg. 6. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 195). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 566.
  • 01.08.1918. Karl KOCH
    • Kanonier – FAR. 503 (Feld Artillerie Regiment). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 205). Transféré dans le cimetière militaire de Sissonne (décédé le 02.08.1918), tombe 450, carré 3.
  • 02.08.1918. Werner RAHN
    • Kanonier – FAR 503 (Feld Artillerie Regiment). Inhumé dans le cimetière militaire de Roucy (n° d’ordre 206). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne (décédé le 01.08.1918), tombe 700, carré 3.
  • 04.08.1918. Elias BIENERLEIN (BAÜERLEIN)
    • Kanonier – IR. (Infanterie Regiment). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Elias BIENERLEIN, n° d’ordre 203). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 40, carré 3.
  • 04.08.1918. BREIFENSTEIN
    • Bay RA (pas d’autre indication). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 201). Lieu d’inhumation définitif non connu.
  • 04.08.1918. Alfred GÜNTHER
    • Gefreiter (1ère classe ou caporal) – 1./BAY.F.A.R.22 – Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 200). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 282, carré 3.
    • N.B. : les quatre soldats allemands morts le 4 août 1918 furent enterrés ensemble comme l’indique un courrier de la mairie de Roucy en date du 22 février 1919 : « Le soldat allemand Alfred Günther est bien inhumé dans le cimetière militaire de Roucy avec quatre de ses camarades à côté l’un de l’autre, mais ne formant qu’une seule tombe, avec une seule croix pour les cinq … ».  
  • 04.08.1918. Franz KIFFEL (KITTL)
    • Bay RA (pas d’autre indication). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Franz KIFFEL, n° d’ordre 202).
    • Il s’agit vraisemblablement de Franz KITTL, gefreiter (caporal), inhumé dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 428, carré 3.
  • 04.08.1918. Emil SIX
    • Unteroffizier (sergent) – IR (Infanterie Regiment). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 204). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 874, carré 3.
  • 08.08.1918. Peter JENDRYSCHECK
    • Kanonier – Feld AR57 – Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy, (n° d’ordre 211). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 389, carré 3.
  • 08.08.1918. Karl LEBRECHT
    • Sergeant – Feld AR57 – Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (n° d’ordre 212). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 513, carré 3.
  • 08.08.1918. Otto WAIGAND
    • Kanonier – Feld AR57 – Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (WEIGAND, n° d’ordre 210). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 972, carré 3.
  • 15.08.1918. Wilhelm OTTAWA
    • Musketier – IR 32 (Infanterie Regiment). Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy (Wilhem OTTAWA, n° d’ordre 208). Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 648, carré 3.
  • 16.08.1918. Karl PFEIFER
    • Gefreiter (caporal ou soldat de 1ère classe) – IR32 (Infanterie Regiment). Pas d’autres renseignements. Inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy, n° d’ordre 209. Transféré dans le cimetière militaire allemand de Sissonne, tombe 668, carré 3.
  • 05.09.1918. Andreas SEDLMAIER
  • Schutze. Bayerische Armee (BAY). Transféré dans l’ossuaire du cimetière militaire allemand de Cerny-en-Laonnois (SEDLMEIER).
  • Dates indéterminées.
    • Deux soldats allemands anonymes inhumés dans le cimetière militaire provisoire de Roucy. Seules indications, portent les numéros d’ordre 193 et 194 sur « l’additif » du 31 janvier 1918 de l’état du cimetière militaire de Roucy.
    • Un soldat inconnu inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy, n° d’ordre 199.
    • Un soldat inconnu inhumé dans le cimetière militaire provisoire de Roucy, n° d’ordre 207.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Regain
commenter cet article

commentaires

Toulotte 05/01/2017 11:18

Cette grande page est très intéressante en nous indiquant les soldats décédés aux ambulances de Roucy.
Petit complément d'informations : Albert Duchatelle du 8e RI repose également dans l'ossuaire de la nécropole de Pontavert où j'ai eu l'occasion de rencontrer ses trois petits-enfants venus du Pas de Calais pour fleurir son nom.
Mon aïeul Henri Ponchel est également décédé à Roucy comme vous l'indiquez, j'avais fait une page sur mon autre blog consacré au 73e RI.
Bravo pour votre travail de recherches, cordialement, HT.

09/01/2017 08:19

Bonjour,
Je vous remercie de nous avoir contacté. En effet, les informations que vous nous apportez, concernant A. Duchatelle, figuraient à l’origine dans l'article, mais une mise à jour d'Overblog a fait disparaître la fin de cette "section" devenue trop longue dans la nouvelle version d'Overblog. J'ai rétabli le texte d'origine, en espérant qu'il n'y a pas d'autres "coupures".
Cordialement,
Jean-Marie LEJEUNE

Chalot Jean Pierre 20/12/2015 19:42

Très beau travail mémoriel. Pour ma part, je travaille actuellement aux notes en vue de la publication du Journal de Route, d'Ambroise Cluzan qui était médecin à l'ambulance 5/18. Il consacre plusieurs pages à Roucy. Bien cordialement, JPC

Chalot Jean Pierre 20/12/2015 19:41

Très beau travail mémoriel.
Pour ma part, je travaille actuellement aux notes en vue de la publication du Journal de Route, d'Ambroise Cluzan qui était médecin à l'ambulance 5/18. Il consacre plusieurs pages à Roucy.
Bien cordialement, JPC

Nous Sommes ...

  • : Le REGAIN
  • Le REGAIN
  • : Association loi 1901 -Sauvegarde du patrimoine local de ROUCY (02160)...
  • Contact

Ensemble pour....

 bandeau Gibeau moulin v3

Recherche

Rejoindre "le regain regards"

L'actualité du Regain